A force d'envoyer de balles dans tous les coins, de faire un sport du racket et de jouer en bande, les petits gars de Rockstar San Diego se sont lâchés. Ils ont abandonné pour un temps le tapis vert des tripots pour la surface d'une table de Ping-Pong. Ils nous ont concocté un ovni vidéoludique : Tennis Table, la première simulation sportive de tennis de table ! C'est vrai qu'au démarrage, cela à de quoi surprendre. Mais faisons fi de nos a priori et allons donc voir si nous allons enfin devenir des Champions du Monde ... de Ping-Pong !



Au premier abord, on se demande quelle mouche à pu piquer les créateurs de la série GTA pour créer un simulation de tennis de table sur la console Next-Gen! Cela a été une véritable surprise et surtout nous étions un peu narquois vis à vis de ce jeu. Il a tout du jeu "casse gueule". Mais force est de reconnaître que les développeurs de Rockstar nous servent un jeu avec une prise en main immédiate exceptionnel. La jouabilité est au rendez-vous (nous pouvons choisir la configuration de la manette parmi 6 propositions), les 4 boutons nous serviront pour faire à loisir et selon la situation des coups liftés, des coups coupés, des effets latéraux gauche et droit. Avec les boutons de la tranche nous pouvons moduler les accélérations et amortis des 4 coups de base et faire les coups les plus fous. C'est simplissime, mais terriblement efficace. Il y a tout de même à noter que pour les déplacements c'est un coup à prendre pour utiliser efficacement le stick analogique gauche servant également à la visée. Tout est question de doigté. Pour nous aider, le vibreur de la manette se met en marche si nous sommes trop gourmand concernant les angles donnés et la puissance de la balle. Visuellement les effets sont plus ou moins marqués par l'apparition de petites marques de la couleur du bouton correspondant à l'effet. Ces petits rappels de couleurs seront proportionnels à la force de l'effet sur la balle. Afin de mieux appréhender la situation, nous avons le droit à deux vues. La vue la plus lointaine est également un peu plus haute par rapport à la vue proche. Il es ta noter que la console nous distille des astuces pendant les parties (c'est également facultatif) afin d'améliorer notre jeu. Et comme dans tout jeu de sport, nous pouvons étudier nos statistiques pour voir nos performances,



Une aide visuelle est aussi présente lors de l'activation simultanée des coups spéciaux. Ainsi la lumière d'ambiance est diminuée, plongeant l'arrière-plan dans l'obscurité et mettant en valeur plus intensément la table, ce qui permet de se concentrer uniquement sur l'action et ce n'est pas du luxe, car la vitesse des balles va en s'accroissant. Graphiquement, les développeurs ne se sont pas moqués de nous, certes les éléments modélisés sont peu nombreux, car nous sommes dans des enceintes fermées, mais de qualité. Le public est sommairement animé, mais il ne sera visible que sur les coups de débordement qui nous feront voir les cotés de l'aire de jeu et ce n'est pas ce qui est le plus important. Les joueurs sont très bien détaillés, nous pouvons voir ainsi les muscles saillants et la sueur perler peu à peu au cours de la partie et selon l'intensité de celle-ci imbiber les vêtements. Tout ces paramètres sont spécifiques à chaque personnage. L'animation des personnages est très bien rendue et fluide, si ce n'est le déplacement latéral pas évident à doser. Nous n'avons que 4 joueurs au démarrage et au final nous pourrons choisir notre joueur parmi 11 personnage de nationalités différentes (dont 4 femmes). Nous pourrons aussi choisir leur tenue parmi 4 (au final) possibles. Dommage, cependant que nous ne puissions pas choisir notre raquette et son revêtement, ce qui pourrait modifier le style de jeu. Malheureusement on est forcé de reconnaître que le français est de loin le plus ridicule au niveau du style et des commentaires (faut un peu tendre l'oreille pour l'entendre, car chaque personnage s'exprime dans sa langue d'origine). Chaque personnage a ses points forts et ses faiblesses, ce qui nous permet de varier les styles de jeu de la finesse des effets à la force brute.



Les modes de jeu proposés sont les suivants : des matchs d'exhibition, où nous pouvons choisir les personnages, la salle parmi une petite vingtaine (une fois toutes débloquées) et la difficulté.
Le mode tournoi qui se divise en 3 circuits (amateur, rookie et pro), où nous allons enchaîner les matchs pour arriver en finale. C'est pendant ces tournois, particulièrement à la fin que nous allons avoir envie de balancer la manette à travers la pièce, lorsque la console va nous sortir des matchs et coups d'extra-terrestre ! C'est terriblement énervant de devoir recommencer le match, jusqu'à trouver la faille dans le jeu adverse et en user à outrance. Autant vous dire, de poser la manette après 3 ou 4 défaite contre le même adversaire et d'y revenir plus tard, cela se passera d'autant mieux.
Nous pouvons bien entendu choisir le nombre de manches dans un match et aussi le nombre de points d'une manche dans les options de jeu et d'activer ou non les coups spéciaux,
Il y a aussi le mode entraînement qui va nous permettre de découvrir les commandes et comment arriver à élever notre niveau de jeu, sous formes de petits exercices.
Autant dire que le mode solo est très limité, car une fois les tournois remportés, il ne nous reste plus qu'a recommencer pour débloquer les salles, les personnages et les habits. Tous ces bonus sont débloqués en réalisant des points sur des coups spécifiques, comme par exemple « gagner un match sur un smash »,
Heureusement le mode multijoueurs et XBOXLIVE est là pour sauver le Ping-Pong. Dans le mode multijoueurs local, nous ne pouvons jouer qu'a deux en mode exhibition. Par contre dans le mode Live, nous pouvons participer à des tournois, avec des matchs limités en temps, jusqu'à 8 personnes ou à des matchs en solo. Sur le live, a l'instar de PGR3, nous pourrons assister à des matchs en cours. La fluidité est aussi au rendez vous sur le réseau. C'est un vrai plaisir de jouer à plusieurs, surtout lorsque les échanges durent et que la balle accélère de plus en plus. Cette partie live est une vraie réussite.

Au niveau sonore, les musiques viennent épauler l'action lors des passages critiques, lors de l'activation des coups spéciaux. Les bruitage sont de qualité et cela va jusqu'au bruit de la balle qui varie selon le coup donné et aussi selon l'intensité de l'échange, pour accentuer l'immersion. Le public se manifeste aussi en cours de jeu , pour encourager l'un ou l'autre des personnages.



Au final, ce jeu est une véritable agréable surprise, malgré un solo un peu léger. L'animation des personnages et la mise en scène sont réussies, avec des graphismes de qualité. La durée de vie en solo est limitée, mais elle est efficacement relayer par le mode Xbox live. Pour un coup d'essai, les gars de Rockstar, ont signé un coup de maître, dans un genre où nous ne les attendions pas sur XBOX360. De plus, pour ne pas gâcher notre plaisir le prix de 40 euros aussi est excellent. En effet un tel niveau de prix est une première pour la console de nouvelle génération, espérons que les autres studios y trouvent aussi leurs intérêts.




Gameplay : 17/20 : Prise en main rapide et intuitive, mais un mode solo un peu léger et il faudrait interdire à la console de jouer avec 4 jambes et 4 raquettes quand on monte de niveau.

Son : 15/20 : Beaux efforts de localisation.

Graphisme : 17/20 : Fluidité de l'animation, qualité du rendu, rien à redire à part que les personnages auraient pu être un peu plus expressif au niveau du visage,

Xbox-live : 15/20 : Le mode live est une vraie réussite, avec une fluidité réelle, qui nous assure des matchs endiablés, cependant on peut regretter l'absence de possibilité de matchs en double.

Note Finale : 16/20 : Un ovni de Rockstar, qui décidément n'est pas un studio comme les autres. Un jeu atypique pour un prix également peu commun. Il ne faut donc pas hésiter longtemps pour se procurer ce bon jeu, et puis ça coûte moins cher qu'une table de Ping-Pong !
 […]