mars 2007 (3)

samedi 24 mars 2007

PS3 : 1ere impression

Ca y est la fameuse PS3 est arrivée, ce vendredi. A Paris cela a donné lieu à une bataille marketing entre Sony et Microsoft.


A lire sur les sites XBOX, ce n'était pas le raz de marée attendu : c'est vrai qu'il faut les sortir les 600 euros ! ainsi par exemple, pour la fameuse péniche en face de la Tour Eiffel, seule 100 consoles sur 1000 ont été vendues et qu'il n'y avait pas franchement foule.


Un petit rappel de ce que vous achetez pour la ps3 : il y a donc un disque dur de 60 Go, le wifi intégré, liaison manette sans fil bluetooth ( jusqu'a 7), manette à détection de mouvement, un lecteur Blu-Ray, un système de jeux online gratuit et normalement une console plus puissante que la Xbox 360. Ce qui fera la différence, sera surement la qualité du online de Sony. A suivre donc ...
Pour en savoir plus sur cette soirée : le journal du gamer  […]

Lire la suite

mercredi 14 mars 2007

Le test de Ghost Recon Advanced Warfighter 2


Il y a un an à peine, nous déballions avec fébrilité notre exemplaire next-gen de Ghost Recon Advanced Warfighter (GRAW pour les intimes). Ce jeu, que nous avions attendus après de nombreuses vidéos et de multiples reports, avait été, quelques mois plus tard, complété par un add-on assez conséquent en téléchargement sur le market place. C’est donc très rapidement que les studios d’Ubisoft, ont développé Ghost Recon Advanced Warfighter 2 ! Ce n’est pas un abus de dire que cet épisode n’était pas aussi attendu que son prédécesseur et qu’il n’a pas bénéficié de la même promotion. Mais ce n’est pas peu dire que les Ghost étaient surveillés de près à la suite des sorties quelques semaines auparavant de l’équipe Rainbow, des soldats surdéveloppés de GOW et des héros de COD3 et du temps très court de développement !


Voyons voir ce que les développeurs d’Ubisoft Paris nous ont concocté. L’action prend place quelques jours seulement après la fin de l’intervention des Ghost, visant à déjouer un coup d’Etat au Mexique. L’Amérique Centrale se soulève contre l’interventionnisme américain dans cette zone. Ces rebelles, en possession d’ogives nucléaires et de vecteurs pour les transporter, ont même l’intention de frapper les Etats-Unis sur leur sol et ils sont décidés à utiliser tous les moyens en leur possession. Autant dire que Scott Mitchell et ses coéquipiers ne sont pas prêt de se reposer au soleil ! Surtout qu’ils n’ont que 72 heures pour faire le ménage. Vous en tirerez les même conclusions que moi : ça va saigner ! Avant de débuter la mission solo, vous allez devoir suivre un petit entraînement, une petite mise à niveau technologique ! Et oui, même en quelques jours les équipements peuvent être améliorés et surtout il vous faudra vous dérouiller sur la prise en main des Ghosts (après un passage par les FPS du début d’année) car quelques nouveautés font aussi leur apparition dans ce domaine.


Au niveau des équipements, les principales améliorations sont essentiellement au nombre de deux ! Il s’agit du système avancé de communication et de gestion tactique : le Cross-com 2.0. Comparativement à celui utilisé dans GRAW, vous pouvez désormais, par l’intermédiaire d’une petit caméra, voir directement ce que voient vos coéquipiers et vos équipements. A partir de ces caméras, vous aurez une vison à 360 des environs et vous pourrez également donnez vos ordres par cet intermédiaire (tels que les déplacements, les assauts et les cibles prioritaires). Vous pourrez ainsi commander vos hommes, tout en restant à couvert !!! La deuxième nouveauté concerne votre soutien logistique, après le drone vous avez dorénavant pour vous épauler une véritable armurerie ambulante : le M.U.L.E. Ce petit véhicule blindé pourra également vous servir d’abris (dans la pratique, elle sert quasi uniquement à changer d’arme). Tout comme vos coéquipiers et le drone vous pourrez avoir une vision élargie du champ de bataille par l’intermédiaire de la caméra embarquée. Vous aurez aussi la possibilité nouvelle d’être assisté par des soldats loyalistes, sous votre commandement. Tout comme dans GRAW, à des moments précis, vous pourrez compter sur un soutien aérien (hélicoptère léger ou F15) et sur un soutien motorisé terrestre (char Abrams ou un blindé léger).

Du coté du gameplay , vous aurez toujours la possibilité de choisir votre armement et votre équipe (comme dans GRAW), en vous appuyant sur la description de la mission à venir, intégrant la morphologie du champ de bataille et les troupes que vous devrez affronter. Il y a également des nouveautés non négligeables. Ainsi vous avez désormais la possibilité d’intégrer à votre équipe un médecin. Si vous décidez de vous en passer, vos soldats pourront se soigner, mais dans de moindres proportions que si le médecin était présent. Du point de vue de la prise en main de votre personnage, vous n’allez pas être dépaysé, sauf que c’est toujours et encore plus intuitif, à part le même point négatif récurrent, l’impossibilité de paramétrer votre changement rapide d’arme, comme à la socom (pour les anciens du online sur PS2). Une autre fonctionnalité de GRAW a été conservée au niveau du gameplay, en effet, votre personnage se plaquera maintenant automatiquement contre les murs pour se mettre à couvert, avec tout ce que cela sous entend comme possibilité d’interaction (contrôle des angles morts, tirs en aveugle …). Cette fonctionnalité n’est pas disponible pour le jeu en multijoueur. Il y a également une nouvelle vision infrarouge en nuance de gris, très nette qui s’avère bien plus utile que celle du premier opus. En multijoueur cette vision sera teintée de vert, mais tout aussi utilisable.


Graphiquement, nous retrouvons l’ambiance du premier opus avec un Mexique écrasé par un soleil de plomb. C’est toujours aussi beau et désormais aux paysages urbains, s’ajoute des paysages de moyenne montagne. Tous ces environnements vous offrent une multitude d’approches et de passages qui vous permettront d’exprimer votre sens tactique. De nombreux détails permettent de rendre tout ceci extrêmement réaliste et notamment la gestion des effets de lumières, des ombres, du temps qui passe. Il faut saluer également la gestion des fumées et poussières et les explosions tout simplement magnifiques qui font de GRAW 2 un grand spectacle ! Cette vision cinématographique est désormais un classique dans les productions des studios de développement. Tout ceci est également soutenu par une bande sonore adaptée et de tout premier ordre, avec des détails augmentant l’immersion. Ce parti-pris spectaculaire est d’ailleurs appuyé dans le déroulement de l’action, non stop, où vous alternerez entre des missions en solo (avec ou sans soutien logistique) , des missions en équipe et des séances de shoot en tant que canonnier d’hélico bien trippante !


Ce dynamisme est accentué par la méthode de narration, avec des points de contrôle rapprochés et des objectifs rapidement atteints. Cela va vite, très vite, trop vite et c’est là que le mode solo déçoit ! En effet, vous allez resté sur votre faim, car en moins de 7 petites heures, sans se presser, dans le mode le plus difficile, vous allez sauver le monde américain, avec une petite surprise à la fin ! Il faut dire que vos adversaires savent se mettre à couvert, mais apparemment ils sont radins sur les grenades et répugnent à faire le tour, histoire de vous surprendre. Ce qui est étonnant aussi, c’est que vos coéquipier et les rebelles se retrouveront souvent face à face et ils mettront un temps certain pour réellement se toucher ( autant dire que dans les premières secondes, ils louperaient un éléphant dans un couloir). Pour les possesseurs de la xbox 360, sans live, cela risque d’avoir un désagréable goût d’arnaque pour 70 euros !


Autant le solo risque de vous laisser sur votre faim, autant la partie multijoueur de GRAW 2 va vous combler et vous permettre de jouer de longues heures avec vos amis ! Comme son aîné, la partie multijoueur est très fournie et très facile d’accès. Ainsi vous pourrez jouer en écran partagé jusqu'à 4 joueurs, ou aussi en réseau (lan). Mais ce qui mérite le plus d’attention, c’est la partie Xboxlive, sur laquelle vous pourrez vous retrouver à 16 joueurs.
Vous allez pouvoir donc choisir votre personnage et le paramétrer selon vos goûts et aussi vis a vis de sa "classe" (tireur d'élite, fusilier, grenadier, artilleur), et notamment au niveau des armes par défaut dans les options. Vous pourrez aussi, dans les options, définir la cadence de tir préférée, ce qui vous fera gagner un temps certain au démarrage des parties.
Sur le live vous pourrez jouer en solo, ou en équipe et aussi en coop. Dans ces trois configuration vous retrouverez 3 modes commun, qui sont Elimination, Territoire et Objectif, aux quels s’ajoute en équipe le mode Bataille et le mode Mission. Ce n’est pas moins de 28 types de jeu qui vous permettront de vous éclater sur le live, sans compter les parties personnalisées. Autant dire que chacun trouvera son bonheur en allant des classiques sièges et survivants, jusqu’au mode chasse à l’hélico. Pour couronner le tout, vous aurez accès à une campagne en coop, qui nécessitera une bonne organisation d’équipe avec une sérieuse répartition des rôles.


Vous allez me dire que cette profusion de type de jeu va masquer un manque cruel de map. Au contraire, c’est une autre bonne nouvelle du multijoueur, vous allez pouvoir vous affronter sur 18 cartes (19 en rajoutant la carte Nulle part de GRAW, que vous pourrez télécharger gratuitement en vous inscrivant sur le site d’Ubisoft). Ces cartes sont variées autant par la taille que pour leur environnement. Vous aurez ainsi des cartes urbaines, avec de nombreuses petites ruelles et d’autres avec de larges avenues. Il y a également une magnifique carte en bord de mer, avec épaves et nombreux petits rochers, ou encore la ville dévastée par une tempête ou le site de crash. Ces cartes offrent une multitude de passages, sur plusieurs niveaux pour certaines, de points de tirs, de planques et d’abris. C’est un vrai régal et une réelle bonne surprise !


Graphiquement la partie live n’a rien à envier au mode solo. Vous serez de nombreuses fois induits en erreur par les ombres et la végétation, au point de tirer dessus pour vous rassurer ! Au niveau des armes, la variété est également présente, avec quelques nouveautés comme le Rx4 Storm. Pour le moment, le live ne semble pas souffrir de trop de « lag », du moins pas plus que les autres jeux et dépendant de la connexion de chaque participant. A part l’impression d’avoir à certains moment un vrai arbre de Noël sur l’écran, du fait du nombre trop important d’informations tactiques, et que les personnages semblent parfois sur des roulettes et l’impossibilité récurrente de grimper sur certains petits reliefs (ces deux derniers défauts sont des habitudes de la série des Ghost), aucun flagrant défaut n’a été relevé. Ubisoft semble avoir pris les désirs des joueurs en considération, ainsi par exemple, parmi les nombreuses options, vous pourrez choisir de désactiver le contenu téléchargé ! En effet, sur GRAW, le téléchargement de l’add on, empêchait de jouer avec les joueurs ne le possédant pas, ce qui avait fait grincé pas mal de dents et laissait l’impression aux joueurs qu’on leur forçait la main.


Une fois de plus, Ubisoft semble avoir réussi son pari ! Ce nouvel opus de Ghost Recon , malgré un temps de développement réduit est une réelle bonne surprise pour les sceptiques (dont j’étais). On peut bien évidemment lui reprocher d’être bien trop court en solo, mais tout ceci est vite oublié en voyant le mode Live ! C’est toujours très beau et très bien réalisé pour nous faire vivre à plein les aventures des Ghost.

Ambiance Sonore : 19/20
Un sans faute pour l’ambiance sonore, un vrai plus dans le jeu.

Graphisme : 19/20
Du grand spectacle, des explosions saisissantes, des environnements riches et variés : c’est beau !

Jouabilité : 17/20
Quelques nouveautés bienvenues, une prise en main intuitive et rapide.

Mode Solo : 16/20
Toujours la chaleur écrasante du Mexique et un action sans temps morts, avec toutes sortes d’objectifs et de véhicules et de situation. Mais c’est trop court, à limite de l’abus.

Mode XboxLive : 19/20
Un live, aussi beau que le solo, riche et varié, qui fait plaisir à jouer ! Le véritable atout de ce jeu.

Note Générale : 18/20

Un deuxième opus de qualité, malgré un temps de développement très court, à croire qu’il était quasiment prêt lors de la sortie de son aîné ! Quoiqu’il en soit, il est de l'étoffe des jeux dont on fait grand hit pour le Xboxlive !
 […]

Lire la suite

samedi 10 mars 2007

Il existe un ailleurs

La nouvelle console de Sony débarquera normalement en mai et les réservations font le plein, des infos de plus en plus nombreuses arrivent. Ainsi en ce moment, il y a beaucoup de bruit autour de l'application HOME, qui serait une application communautaire en 3D, comme une sorte de deuxième vie. Vous pourrez donc créer votre propre monde, votre propre avatar, le relooker et vous occuper de lui à votre guise. De plus, vous pourrez rencontrer tous les autres joueurs dans ce monde virtuel, avec les salles des records pour admirer les trophées, des jeux sur bornes arcades et d'autres fonctionnalités. La vidéo suivante permettra de vous donner un aperçu :


 […]

Lire la suite