septembre 2015 (2)

mercredi 9 septembre 2015

Forza Motorsport 6 veut surpasser son héritage

Dans moins de 10 jour, tout le monde pourra jouer à Forza Motorsport 6, que ce soit en version dématérialisée ou en version boite, en Amérique ou en Europe.
Nous sommes donc en pleine période de promotions pour le jeu. Début Septembre, Dan Greenawalt a fait un tour européen pour présenter le jeu (je vous avais d'ailleurs raconté cette journée dans le billet précédent : )
En même temps une démo était mise à disposition des joueurs sur le XboxLIVE.


Cette démo reprend en fait le début du jeu, avec une vidéo d'introduction qui donne envie, une fichue première course au volant de la voiture emblématique du jeu : la future Ford GT sur le coloré et tortueux circuit imaginaire de Rio.
Je dis « fichue » car comme d’habitude, cette première course vous expliquant les commandes vous met au volant d'une voiture avec freinage assisté ce qui peut gâcher la première expérience sur le jeu. J'entends bien que c'est pour les nouveaux pilotes, mais cela nous contraint tout de même beaucoup.
Nous allons donc facilement gagner cette première course, ce qui va nous amener à la première étape du mode carrière qui est un championnat de qualifications pour la suite.
Je vous laisse ici ma vidéo découverte des dix premières minutes de la demo :

Un choix parmi 5 voitures de performances équivalentes.
3 courses permettant de découvrir les nouveautés du jeu, avec un accompagnement pour le pilote pour le réglage des aides et de l'intelligence artificielle : les drivatars.
Il faut absolument terminer dans les 3 premiers pour progresser vers la course suivante.

1ère course : Lime Rock – bonne condition météo et de visibilité. Nouveau circuit dans la série des Forza. Une découverte donc pour le pilote.

1ère constatation, en vue ras du sol, le compte-tour a disparu durant le compte à rebours, donc attention à vos départs. Comme d'habitude nous partons au milieu du peloton de 23 autres voitures. Les moteurs vrombissent, les pneus crissent, la course est lancée…


Ayant réglé les drivatars à l'avant dernier niveau, il va me falloir comme vous avez pu le voir quelques courses pour remplir l'objectif.
Ce que je retiens de cette 1ere course :
- sortir de la piste ne vous fera pas forcément aller dans la colle (dans les autres Forza dans certaines zones en sortant, ou en mordant sur le bord de la piste, on restait collé brusquement, la voiture n'avançant plus qu'à très faible vitesse, en multijoueur cela pouvait causer quelques accrochages…) mais vous pénalisera bien !
- tiens y a des pneus sur la piste, ils viennent de la protection que l'on vient de défoncer
- attention aux vibreurs, il ne faut pas en abuser.
- la sensation de sentir les décrochages de la voiture et les différentes surfaces est bien présente !
- les drivatars fonctionnent plutôt pas mal, craquent sous la pression pour certains, se loupent comme nous, se bagarrent pour la place !
- les dégâts visuellement ne semble pas impressionnant, bon mais « Maintenant elle va marcher beaucoup moins bien, forcément...  » …

A la fin de la course, on découvre le système d'expérience (qui va vous permettre de gagner un lot pécuniaire ou automobile), d'affinité (gains de crédit pour chaque niveau) et de gains.

Nous sommes toujours accompagné par la voie du tutoriel, qui nous présente la course suivante et les mods. Les mods sont comme des atouts que l'on peut acheter contre des crédits du jeu et utiliser (3 maxi à la fois) pour gagner plus de crédits, gagner des places sur la grille, avoir des bonus d'adhérence, des restrictions permettant d'augmenter les gains (conduite en vue interne uniquement par exemple). Ce n'est pas trop mal foutu et ca peut permettre de mettre un peu de beurre dans les épinards dans le jeu.

2eme course : Yas Marina – beau temps, mais de nuit

Nuit, si on peut dire car j'imagine pas la facture d'électricité du circuit…
Ce que je retiens de cette course :
il y a désormais des barrières de pneus, où avant il y avait des possibilités de coupages pour gagner du temps, il va falloir soigner sa trajectoire dans certaines zones !
Il paraît que les pneus mettent plus longtemps à chauffer du fait des températures moins élevées, je n'ai pas fait attention à ce paramètre et je ne l'ai pas spécialement ressenti. Pour la sensation de piloter dans la nuit, avec la gestion de l'obscurité, je vous conseille plus de regarder la vidéo du post précédent.

C'est sans grande difficulté que j'ai rempli l'objectif pour passer à la course suivante.

C'était un intermède dans le championnat pour présenter les événement du type « Rassemblement » . Nous allons avoir le droit à une petite présentation du type de course particulier qu'est l'Indycar par un pilote professionnel !

Rassemblement Indycar – Anneau de vitesse du circuit d'Indianapolis – beau temps, de jour…

Voici ce que cela a donné …


Ce que j'en retiens :
- Comme sur FM5, je n'arrive pas à gérer le départ en monoplace, ça cale et je pense que c'est général.
- Les drivatars ont un comportement spécial, avec des freinages intempestifs, ce qui à 380 km/h ne pardonne pas !
- l'impression de vitesse est très présente et les réflexes vont devoir être affûtés à 24 sur la piste. Ca peut être bien sympa !
- l'aspiration marche bien et en se combinant bien, 2 pilotes devraient être capables de bien remonter sur un peloton éloigné en tête.

Le podium accroché, me voila parti pour la troisième et dernière course de cette démo.

3eme course : Sebring – de jour, sous la pluie

Ce n'est plus de la pluie ! Ca été le déluge !
Je vous laisse juger par vous même :


Ce que j'en retiens :
- les flaques d'eau comme pris par Dan Greenawalt vont vraiment influencer votre conduite physiquement, mais aussi en terme de trajectoire et d'adaptation de sa vitesse.
- c'est vraiment dommage que ce ne soit pas évolutif, car après le passage de 24 voitures à la suite, j'imagine que la flaque sera différente par sa taille par rapport au début…
- y a peut être un peu beaucoup d'eau ! E que je n'avais pas ressenti sur le circuit du Nurbürgring lors de la journée d'essai.

Cette course clôturait la démo, mais ceci donnait accès au mode rival : 4 circuit dont 3 en 1 seul tour et le circuit de Rio, en illimité.

Vous retrouviez le contre la montre classique avec le choix du rival que vous désirez, son fantôme apparaissant devant vous. Toutefois, il fallait ressortir de la démo pour valider son temps, choisir un nouveau rival, ce qui est pénible, car à son habitude, les temps de chargement sont longs ! Voire très longs !

La première épreuve rival sur Lime Rock, en Audi, servait de support à des qualifications pour un événement promotionnel via des youtubeurs (oui je sais, je vais encore dire que c'est la plaie…) : Forza Fuel. Si vous avez suivi le le lancement de Forza Horizon 2, vous connaissez un peu cela.

Cette année, un peu de variation :
5 nations (USA, Royaume-Uni, Canada, Allemagne et la France ) 4 pilotes : 2 meilleurs au chrono de chaque pays (pour la France, les BAM étaient quasi inévitables …) 1 tiré au sort et 1 capitaine (le youtubeur). Donc 20 pilotes virtuels...


Pour la France, pas de changement, c'est le « désopilant » SuperKonnar … Je n'appréciais déjà pas son choix sur Forza Horizon 2, à cause du pseudo et de l'image du personnage. Cela n'a pas changé sur Forza6, j'ai donc choisi de participer pour le capitaine canadien : vintagebeef.

Tout ce petit monde va s'envoler pour le Circuit des Amériques au Texas, à l'issue d'un petit challenge entre eux, le 19 septembre (à suivre sur twitch...), le pilote le plus rapide sera déterminé et il devra affronter un pilote professionnel qui tournera sur le vrai circuit, alors que le challenger tournera sur le circuit virtuel pour une course.

Tout ceci s'accompagne d'une spot de pub TV qui une nouvelle fois est très réussi et qui est lié au titre de ce post.

La bande son est une nouvelle fois excellente !
Ca rappelle des souvenirs ! J'ai joué aux 3 derniers : Pole Position, Chase HQ et Ridge Racer. La verrons-nous sur les écrans français ?

Au final, j'ai trouvé que cette démo donnait un très bon aperçu du jeu à venir !

L'attente pour moi va se terminer dès demain soir et je recevrais la semaine prochaine XboxOne spéciale Forza 6. Vous retrouverez donc dans quelques jours un post qui lui sera dédié !

Que j'ai hâte ! Allez plus qu'une journée à attendre ! Pour les versions boites, faudra attendre le 18 septembre.  […]

Lire la suite

mardi 1 septembre 2015

Forza Motorsport 6 : Des Champs Elysées au statut Gold

Après avoir pu découvrir et rencontrer Dan Greenawalt, le directeur créatif de la série des Forza Motorsport du studio Turn10, à la Gamescom, j'ai eu la surprise et le plaisir de recevoir une invitation de la part de Xbox France pour prendre en main le jeu pendant 2h, le mardi 25 septembre.


Journée de congés posée, billets de train achetés (oui la tenue d'un blog sur les jeux vidéo coûte un peu, quand on est en province...), me voilà sur le Rond-Point des Champs Elysées devant le Motor Village, un espace dédié à l'automobile italienne.


Entouré d'une Alfa Roméo 4c Spider, d'un superbe Fiat Dino et d'une Maserati Ghibli, Dan Greenawalt était entrain de se faire interviewer par les journalistes de la presse spécialisée automobile et jeux vidéo.
Avec quelques autres blogueurs et passionnés de Forza (ou les deux comme moi), nous avons été accueillis dans les sous-sols du bâtiment, où nous attendaient 5 consoles pour essayer une version quasi-terminée de Forza Motorsport 6.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

En guise de mise en bouche, c'est Dan lui-même qui nous a fait un petit briefing sur le jeu, avec son introduction désormais classique du mariage des amoureux de jeu et des amoureux des voitures. Sauf qu'il y a apporté une petite modification en rappelant que la licence avait 10ans et le studio Turn10 quinze ans et qu'il y avait eu donc une évolution des passionnés, des jeux et des voitures également.
A l'heure actuelle , Forza Motorsport 6 est le jeu le plus imposant créé par Turn10, avec plus de 450 voitures (ils en ont rajouté encore une dizaine depuis ...) 26 environnements (3 de plus que la référence Forza Motorsport 4 pour les joueurs de Forza) pour environ 70 tracés avec des déclinaisons sous la pluie et dans la nuit et 24 joueurs en multi.
Ils ont développé le jeu avec différentes zones afin "qu'il puisse aller comme un gant" à tous les joueurs, aussi bien à ceux qui aiment faire la carrière qu'à ceux qui aiment sauter dans des courses multijoueurs, ou ceux qui veulent faire des tours sur un circuit particulier avec la voiture de leur choix sans contrainte.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

La présentation faite, nous avons pu prendre en main le jeu. J'avais prévu de faire des captures vidéos des menus, de l'interface des réglages, de l'atelier de peinture et des différentes courses et modes de jeu...
Mais le sort et la technique en ont voulu autrement, je n'ai pu que récupérer la course suivante :


J'ai pu courir sur le Nurburgring sous la pluie et c'est un pied d'enfer en nouvelle Ford GT avec des surprises avec les flaques d'eau tout du long du circuit... Trajectoire idéale ou adaptation aux flaques, faudra choisir ou se débrouiller pour avoir la place de son choix...
J'ai évidemment testé l'ancien circuit des 24h du Mans dans la nuit, en Peugeot 908, à pleine vitesse l'arrivée au bout des Hunaudières est effrayante !
De nuit, dans un style différent, Yas Marina a récréé le jour en pleine nuit avec des projecteurs tout du long du circuit
Pour les drivatars, on peut désormais choisir s'ils sont autorisés à forcer le passage ou fermer les portes. j'ai pu essayer et c'est franchement pas mal du tout. Sur le précédent opus, nombreux étaient ceux qui ne les trouvaient pas bons, pour ma part, j'ai toujours appréciés et même si j'ai parfois râler sur la perte de contrôle par certains moments, ça rendait les courses plutôt intéressantes !
J'ai pu voir aussi que l'importation des réglages ou des livrées semblaient facilitée, avec un onglet pour ceux de Forza Horizon 2 et ceux de Forza Motorsport 5. D'ailleurs, sur le site officiel , vous trouverez quelques petites infos sur comment cela va se dérouler et sur les quelques logos qui ne pourront pas être importés et qui risque d'empêcher certains transferts. Vous devrez alors adapter votre livrée sur le jeu d'origine... : plus d'infos en fin de news ici
j'ai aussi pu voir que les temps intermédiaires et les distances entre voitures faisaient leur retour !


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Bref, en 1 mot comme en 100, génial ! Bien sûr, je ne suis pas objectif puisque fan de la licence, mais il me reste tout de même toujours des attentes, avec notamment quelques question que j'ai pu poser à Dan directement qui circulait parmi nous, avant de partir vers Munich pour la même journée en Allemagne le lendemain.
La modélisation des environnements prend en moyenne 9 mois, à la question de savoir s'il y aura des circuits complémentaires, il m'a fait remarquer que le nombre était déjà conséquent... mais ils ne s'interdissent pas d'éventuellement en ajouter mais sans confirmer. Cela reste du domaine du possible. Cela en est de même pour Porsche...
Nous avons eu aussi une discussion sur la possibilité d'intégrer un tutoriel pour éduquer les joueurs au réglages. mais je crois qu'il n'a pas totalement compris ma question, ni moi sa réponse ^^. Sauf que les réglages étaient quelque chose de propre à chacun et qu'il fallait essayer et encore essayer pour en trouver ou en préparer un qui nous convienne et que ce n'est pas un tutoriel qui ferait un bon régleur... C'est sur ce point que j'étais en désaccord, où je pensais que le jeu pouvais éduquer et mener pas à pas le joueur dans la démarche du régleur, quoi régler en premier, comment procéder, par petites itérations etc.
br> C'est plein d'attente et d'impatience que j'ai du à contre-coeur lâcher la manette car c'était la fin de journée et que je devais retourner en Normandie.

Parallèlement le site officiel annonçait que le jeu était gold, donc qu'il était prêt pour la sortie et qu'une démo serait disponible le 1er septembre (donc aujourd'hui ^^), avec comme cerise sur le gâteau, 10 voitures de course supplémentaires.
j'ai hâte d'être enfin le 10 septembre pour commencer ma carrière dans Forza Motorsport 6 et profiter pleinement du jeu, de pouvoir faire quelques courses entre amis sur le XboxLIVE.

Je remercie évidemment Xbox France et ses personnes chargées de la communication pour l'invitation à cette journée et que je serais bien disponible l'année prochaine pour l'arrivée de Forza Horizon 3 et d'aller voir au Mans, les premiers tours de piste de la nouvelle Ford GT LM ;)


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

je remercie aussi chaleureusement Dan Greenawalt que je croise régulièrement depuis quelques années désormais et qui se prête avec bienveillance à la rituelle photo !  […]

Lire la suite