La semaine dernière, le lundi soir, c'est sans grande motivation que j'ai fait le trajet de la Normandie à Paris pour me rendre au repaire de gamers qu'est le lounge Microsoft à Issy les Moulineaux. C'est à l'invitation de Xbox360 et d'Ubisoft que nous y avons été conviés. Il était mentionné Eric Chahi sur l'invitation et cela rendait hystérique certains. Pour ma part, ce nom n'évoquait rien du tout, à part le Jeu mentionné avec, "From Dust", que j'avais découvert lors de reportages sur L'E3 et la Gamescom 2010. Je me suis donc renseigné avant et j'ai appris qu'Eric Chahi était le créateur du jeu Another World (1991) et d'Heart Of Darkness(1998). J'avais joué un peu à heart of Darkness, sans franchement l'apprécié, mais pas du tout à Another World. J'ai seulement aimé Flashback, qui s'en inspirait fortement. Depuis plusieurs années, il travaille sur un nouveau projet qui arrive à sa fin : From Dust. Chose intéressante, c'est qu'Eric Chahi à parcouru le globe de nombreuses années pour découvrir avec passion les volcans et leur environnement.


Après les traditionnelles pizza (cela faisait bien longtemps d'ailleurs :) ), nous pouvions essayer Outland et Might and Magic Clash of Heroes et assister à deux présentations dont celle de From Dust par son créateur.

Je me suis donc assis devant Outland, qui m'avait attiré l'œil dès mon entrée. En effet, celui-ci va présenter des graphismes avec une identité visuelle intéressante, dans une veine assez proche de celle de Limbo. Tout les éléments du premier plan seront noir, avec des touches de couleurs spécifiques (rouge, jaune, bleu, dans ce que j'ai vu) un fond plutôt sympa qui variera selon les environnements. Le personnage est longiligne, avec une certaine classe, armé d'une épée. A l’œil, les éléments de décors et symboles pourrait se rapprocher des civilisations sud-américaines.
S'agissant d'un jeu de plateformes, vous devrez éviter quelques gros insectes et quelques projectiles, activer des interrupteurs, déclencher des mécanismes, récolter des items et des pièces. Pour cela votre personnage, pourra sauter, s'agripper au bords des parois et glisser en s'accroupissant. Par contre , vous devrez affronter quelques boss assez impressionnants avec un différentiel de tailles conséquent !


L'animation est fluide et les déplacements plutôt très rapides (trop ?).
J'ai pu apercevoir des zones nécessitant la présence d'un autre joueur en coopération, mais je ne sais pas quelle est l'importance de cette composante multijoueur dans le jeu : est-ce anecdotique, indispensable ?

En ce qui concerne la date de sortie et le cout du jeu , je n'ai pas eu d'info précises.