Après un échauffement sur le circuit de Prague avec la voiture emblématique du jeu qui a regroupé un peu moins de 1500 joueurs, le championnat de France de Forza Motorsport 5 a véritablement démarré avec les qualifications.


Ces qualifications viennent de ce terminer ce dimanche soir 2 février à minuit ! Pour ma part, étant des deux cotés du mur des stands, pilote et membre du corps arbitral du staff, les qualifications ne sont pas terminées... Après un participation sur le ruban d'asphalte, c'est sur le tapis vert que j'interviens...
Les qualifications avaient débuté le 18 janvier avec la mise en ligne par le studio Turn10 d'une épreuve dans le mode Rival sur le nouveau (dans la série des Forza) circuit de Spa Francorchamps, avec la sublime Aston Martin DBR9. Pendant 15 jours les participants allaient tourner pendant des heures pour arriver dans les meilleures divisions pour débuter le championnat.

Ce pendant cela n'a pas été de tout repos pour les organisateurs, ni pour les participants.

Le premier problème majeur, ça été un bug dans le jeu avec l'absence de ralentis, ceci empêchant les vérifications du respect des limites de la piste, car ce circuit n'affiche pas automatiquement le warning en cas de sortie. Turn10 a réussi au bout de 2 jours et demi à remettre les ralentis. Pour qu'un temps soit totalement valide pour la qualification, il faut qu'il ait un ralenti, sinon il y a une forte pénalité. Les premiers qui s'étaient précipités sur le circuit devaient donc arriver à améliorer leur temps. Cela a été la même chose pour ceux qui ont amélioré un temps à cheval sur les périodes de maintenance des serveurs, sous peine de 2 secondes de pénalité. C'est la mésaventure qui m'est arrivé. Par chance, j'ai pu ensuite rapidement validé un temps avec ralenti.

Le deuxième problème qui est apparu, cela a été l'arrivée de pilotes du monde entier , car Turn10 à ouvert son épreuve à tout le monde et incitait les joueurs à aller s'inscrire. Hors pour participer au championnat, la francophonie est plutôt conseillée afin de pouvoir comprendre comment le championnat fonctionne et surtout en course ne pas gêner ou être gêner par la compréhension ( règle des dépassements, des drapeaux bleus etc...). Il a fallu donc contacter les inscrit un par un et s'expliquer avec eux et leur degré d'aisance avec le français (on devrait parfois le faire avec les francophones...)

Le troisième problème a été de mettre au point rapidement le mode d'emploi de ces qualifications vis à vis des personnes qui profitaient des lacunes du jeu. En effet, sur certains virages, sortir des limites de la piste n'est pas sanctionné d'un warning ( ce qui fait passer après tout ceux qui n'ont pas le warning..). Il a fallu rappeler aux pilotes d'être corrects, que le 50 premiers (3 premières divisions, normalement les tops pilotes qui doivent donner l'exemple) allaient être systématiquement vérifiés et que pour les autres participants, ce serait une vérification aléatoire...


Circuit de Spa Francorchamps

http://www.renaultretailgroup.be/WSR/images/spa-francorchamps-circuit.jpg Derrière tout cela, il y a le travail des arbitres, des membres du staff, avec des essais, des comparaisons, des discussions, qui vont chercher à faire quelque chose d'intelligent, respectant l'esprit de la compétition et qui soit compris un grand nombre de joueurs
( ceux qui souvent ne vont pas aller hurler sur les forums comme peuvent le faire ceux qui ne sont jamais contents, ceux qui cherchent de la reconnaissance à tout prix, même si c'est pas en bien...)
Histoire de ne pas appliquer bêtement la règle.

Une fois les résultats de la qualification publié, je vous écrirais le nombre d'heure que cela à pu prendre nos vérifications aléatoires et celle des 50 premiers.
Mise à jour du 07/02/2014 : Finalement , nous avons vérifié jusqu’à 1300 personnes. Pour moi, cela correspond à 150 pilotes vérifiés avec un total d'heure avoisinant les 16h !

Pour en revenir au pilotage, j'ai réussi mon meilleur temps le 28 janvier avec 2:16,597. Lors que je l'ai fait, j'étais dans les 660. A la fin des qualif, pour le moment, je me retrouve à la 720eme place sur un peu moins de 2500 participants. J'ai bien essayé dimanche soir de regagner quelques places car je sentais que je pouvais le faire, mais je n'y suis pas arrivé, sans prendre de risque de pénalités. Je me suis donc contenté de cela, sachant que le tapis vert allait me permettre de gagner quelques places, vu que ma course est propre.
Les plus grosses difficultés pour moi se trouvaient dans l'enchainement de l'eau rouge et du raidillon, qui conditionnait toute la course. Puis il fallait bien négocier la descente sans sortir ni perdre trop de vitesse et enfin maitrisé le bon enchainement de "Blanchimont" avant la dernière chicane.

Mise à jour du 07/02/2014 : Le classement à l'issu des qualif est tombé et comme prévu j'ai gagné beaucoup de places avec un tour propre. Plus que ce que je pouvais imaginer.
Je suis donc 454 à l'issue des qualifications et je vais me retrouver en division 28 pour la 1ere manche.

Pour que vous puissiez , vous rendre compte de ce que c'est vous trouverez dans la vidéo suivante mon meilleur tour, avec une vue extérieure et une seconde fois, en vue ras du sol, celle que j'utilise pour conduire.


J'espère que cette plongée au cœur du championnat de France de Forza Motorsport vous plaira et vous intéressera.
Je vais essayer de vous en faire vivre les principales étapes. La prochaine fois, ce sera avec une immersion plus présente dans mon équipe de pilotage.

Et vous, vous êtes inscrits au championnat ? Si oui quel a été votre temps et vos difficultés ?

Si vous n'êtes pas encore inscrits, mais que ce billet vous à motiver à le faire voici l'adresse : Championnat de France Forza

Si vous voulez entrer dans une équipe sympa ou tout simplement venir courir avec mon équipe, voici l'adresse : Forza Racing Club

Acheter Forza Motorsport 5