Vous parler de Largo Winch, m'a rappelé que j'avais eu dans la tête de vous présenter de temps en temps des BD que j'appréciais ou que je découvrais. Sans grande prétention, d'ailleurs comme tout le reste de articles que vous pourriez lire ici. Mais juste un témoignage, un avis pas forcément différent des autres, mais qui pourrait éventuellement vous amener à un jour dans un rayon à en découvrir un peu plus.

Alors il y a quelques jours, chez un de mes vidéogame-dealer (très occasionnel), ayant fait choux-blanc du coté des soldes, je suis, au détour du rayon BD, tombé sur le dernier I.R.$. intitulé "L'or de Yamashita"

I.R.$. : Internal Revenue Service est en gros le fisc américain et Larry B Max, un de ses agents. Et là vous vous dites "Mais en quoi ce peut intéressant ou passionnant les aventures , oh combien, trépidantes d'un percepteur américain ? Wahou, le type il a pas déclaré qu'il avait touché 1,5 $ pour avoir diffusé des pubs sur son vidéogame Blog ! "


J'avoue qu'au premier abord, ça peut sembler peu enthousiasmant; Sauf que ce n'est pas du tout cela et le ton est donné dès la couverture du premier tome , avec ce personnage aux cheveux blancs, en costume un flingue à la main. Merde pour 1,50$ de cacher au trésor public , il y va un peu fort le gars !
En fait vous allez vite voir que Larry n'est pas un banal agent du fisc, il a également ses félures qui le rendent bien plus sympathique. Ce nouvel album, Irs, T13 : l'Or de Yamashita marque le départ d'un nouvel enquête et d'un tournant pour Larry.
Pour ma part, je trouve le premier élément de ce nouveau diptyque plutôt prometteur, en lien avec l'ensemble de l'histoire personnel de Larry.