Lorsque j'ai vu passer dans ma boite mail, le communiqué de presse annonçant la sortie de The Escapist sur Xbox one, je me suis dit qu'il serait peut être temps de revenir jouer à ce genre de jeu que j'avais laché depuis très longtemps. Tout le monde ne jure plus que par ces « petits » jeux indés tout en pixel.


Code reçu, jeu installé, manette en main, un petit tutoriel succinct, réduit au strict minimum nous accueil dans notre première prison, qui est paraît-il le paradis des prisons…
En fait le tutoriel c'est juste l'évasion parfaite qu'il va falloir réaliser, mais à toi de te débrouiller pour arriver jusque là, car tu n'es pas au Club Mickey…


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

La partie commence au petit matin, vous vous réveillez dans votre cellule et devez vous rendre à l'appel matinal.
La dure réalité du jeu va vous frapper de plein fouet : pas d'aide, pas d'objectif si ce n'est celui de vous échapper, pas d'indication ! Juste le rythme « soutenu » de la vie de prisonniers : appel – repas – activité physique – douche collectives – repas – travail (si vous arrivez à en obtenir et surtout à en garder un) – promenade libre – repas – appel – cellules pour la nuit et ça recommence comme cela indéfiniment.
Les journées passent très vite dans The Escapist, c'est pourquoi je parlais de rythme soutenu.


Il va vous falloir vous insérer dans une routine pour ne pas vous faire remarquer et vous débrouiller pour récolter des objets lors de vos activités, en fouillant les cellules des autres détenus, en les piquant sur les détenus assommés lors de rixes régulières, en en achetant parfois aussi.
Vous allez pouvoir également en fabriquer en combinant plusieurs objets.
Bien sur vous allez finir par avoir des objets, des armes artisanales qui ne sont pas forcément les plus appréciées par les gardes ( cela apparaîtra en rouge dans l'inventaire) et il vous faudra arriver à les dissimuler dans votre cellule (sachant qu'elle pourra être inspectée par les gardes ou pillée par les détenus) et que tout séjour à l'infirmerie après une dérouillée vous videra les poches de ces objets…
Ce qui peut être frustrant quand tu as galéré à trouver de quoi et comment fabriquer un objet.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Le coté rpg est mis en avant par votre condition physique qu'il faudra maintenir en faisant du sport et aussi par votre intelligence qu'il faudra cultiver grâce à internet « qui n'est en fait que du « lolcat » … et moi qui aurait tellement aimé avoir des indications pour l’artisanat par exemple…

Vous allez aussi pouvoir emmagasiner de l'argent, en travaillant ( ce qui vous permettra aussi d'avoir accès à certains objets) ou en accomplissant des faveurs pour les autres prisonniers, cela va pouvoir aller de mettre un raclée à un type à faire diversion pour que le détenu fouille une celulle… en espérant que ce ne soit pas la votre ^^


Il y a en tout 10 jobs de prisonniers, a peu près 200 objets utilisables dont 50 que vous pourrez fabriquer par vous même. C'est finalement ce qui va vous importer rassembler des objets pour vous permettre de vous évader et cette idée va tourner en rond dans votre tête comme vous tourner en rond dans la prison et dans le cycle des journées qui s'enchainent !
Cela s'avère long , rébarbatif et frustrant quand une petite erreur vous fait perdre vos ressources durement acquises…


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

J'ai pour ma part rapidement craqué, ce genre de jeu n'est pas pour moi, je n'en ai pas la patience et d'autant moins dans ce style retro de jeu. Je n'ose même pas penser aux 5 autres prisons qui sont d'une difficulté croissante dans l'évasion et les conditions de vie...
Mais je n'ai pu voir comment elle étaient puisqu'elles sont bloquées au démarrage.


J'imagine que pour ceux qui apprécient ce style de jeu, arriver à s'échapper doit être une expérience gratifiante !
The escapist a été développé par Mouldy Toof Studios et il est édité par Team17.


Il est disponible sur Steam et sur Xbox One depuis le 13 février 2015.

NB : Les captures d'écran ont été faites directement sur la Xbox One avec la nouvelle fonctionnalité "take screenshot" de la mise à jour système de mars.