Mot-clé - 24h du Mans

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 6 mars 2018

La saison 3 du Forza Racing Championship aux 24h du Mans avec Porsche

Ce billet était à l'origine destiné à être publié sur Forzamotorsport.fr, mais il n'a pas pu l'être l'été dernier. J'ai décidé de le publier ici, en l'agrémentant de plus de photos. Vous en trouverez de nombreuses dans le diaporama. Bonne lecture à vous !

C’est l’histoire de joueurs qui sont passés d’une manette à la main à un trophée sur le podium des 24h du Mans…

Voilà ce qu’on vécu quelques participants de la saison 3 du Forza Racing Championship.
Petit à petit, Turn10 le studio à l’origine des Forza s’est ouvert à la compétition e-sport. Une vitesse supérieure a été enclenchée il y a quelques semaines avec l’annonce du final de la saison 3 du Forza RC en plein milieu de la mythique épreuve des 24h du Mans, en partenariat avec l’Automobile Club de L’Ouest et Porsche, avec 100000$ de gains. Une nouvelle catégorie officielle fait son arrivée au Mans : l’esport endurance avec une remise de trophée sur le podium officiel des 24h du Mans A l’issue des phases de qualifications qui ont eu lieu sur le XboxLive pour tous les joueurs à travers le monde, ce n’est pas moins de 60 pilotes qui étaient conviés au round final au Mans.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Ils sont arrivés d’Australie, du Japon, des Amériques et d’Europe en nombre. Logés tous ensembles, Vendredi, ils ont eu la visite de Phil Spencer (directeur de la division Xbox) et de Alan Hartman le big boss du Studio Turn10, qui arrivaient directement du Salon E3 de Los Angeles et de la présentation de Forza 7 ! Les pilotes français étaient très bien représentés (une quinzaine) avec des habitués des 1eres places comme Laige (vainqueur de la saison 1et de la saison 2) et Asix (2e du Forza RC New York Invitational) mais aussi avec des très bons pilotes parmi les équipes « stars » du championnat (DTM, FCT, TX3 , BAM, )


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Le ForzaRC Porsche occupait un pavillon entier dans la fanzone, en bordure du village des 24h du Mans. Dans une grande salle, de part et d’autres, 12 postes de pilotage attendaient les concurrents avec des sieges gamers Playseat estampillés du logo de ForzaRC, des casques Plantronic permettant aux pilotes de s’immerger dans la course, pas de volants mais des manettes (pas de modèle élite) reliées à des XboxOneS faisant tourner une version adaptée de Forza Motorsport 6. Entre ces deux zones de jeu se trouvaient le pupitre des commentateurs et tout le matériel TV permettant la retransmission en direct des courses. Le public avait quelques places en fond de salle. C’est le défaut que je soulignerais de cette organisation, peu de personnes pouvaient assister en direct au ForzaRC.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Les phases qualificatives du samedi matin ont permis de passer de 60 pilotes répartis en 6 poules à 2 poules de 12 pilotes pour les demi-finales du samedi après-midi. Les favoris Asix et Lightning étaient dans la même poule et Laige et BBox dans l’autre. Parmi les français, Tx3 Misterjack et DTM Lionel-E46 les accompagnaient.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Samedi matin, dès 14h commençaient les demi-finales consistant en 9 courses de 15 minutes environ, le tout entrecoupé de reportages autour des pilotes, de Porsche. Cela allait emmené les pilotes jusqu'à 3h du matin et à la qualification de 12 pilotes. Asix échoua aux portes de la finale après 9 courses rudes et pleine d'adversité. La grille de chaque course en fonction de la course précédente, dans l'ordre d'arrivée, ne facilitait pas les rattrapages. Pour Laige, cela fut plus facile, avec 8 victoires sur 9 possibles et un peu de chance quand une course fut relancée pour problème technique général alors qu'elle était mal partie pour lui.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Le dimanche à l'issue des 4 courses qui ont vu d'abord la victoire de CAR Laige, la remontée de CAR Lightning et une belle performance de AMS RoadRunner. La victoire finale échappa à Laige, suite à une pénalisation pour un accrochage dans la dernière course. C'est donc RoadRunner qui monta sur la plus haute marche du podium, puis Laige et enfin Lightning. Il ne leur restait plus qu'à attendre la fin de 24h du Mans, pour avoir l'honneur de monter sur le podium officiel en tant que 5e catégorie des 24h du Mans. Ce fut un week-end intense et exceptionnel pour les participants. Mais également une montée en puissance ; ainsi qu'une reconnaissance de l'esport automobile. Le rendez-vous est pris pour la 4eme saison du ForzaRC, probablement sur Forza Motorsport 7.

Nous retiendrons de cet événement que les français bien que d'équipes différentes ont affiché de beaux échanges et ont montré la force de la communauté français de Forza. Je pense que nous pouvons dire sans rougir que les championnats de France ont fédéré les joueurs et ont permi d'avoir un bon niveau avec un excellent comportement sur la piste.


(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)

Pour couvrir le Forza RC, nous avons pu avoir une accréditation média pour ces 24h du Mans. Avec un accès ponctuel en bord de piste, nous avons pu vivre des moments exceptionnels à quelques centimètres des bolides en course et être témoin des affrontements entre les GT et la lutte entre les LMP1-LMP2. Vous trouverez ci dessous quelques photos pour vous remettre dans l'ambiance de ces 24h qui ont vu la 18e victoire de Porsche.



(cliquez sur l'image pour l'agrandir et ouvrir un diaporama)  […]

Lire la suite

vendredi 1 novembre 2013

Forza Motorsport 5 : Le Mans confirmé !

Une fois, n'est pas coutume, un événement français va servir de support à une annonce du Studio Turn 10, en charge du développement de Forza Motorsport 5.


En effet, c'est à l'occasion de la Paris Games Week, de la présence, sur le stand Xbox One, de l'Audi victorieuse des dernières 24h du Mans et d'un de ses pilotes : Benoit Treluyer (qui m'avait fait faire quelques tours en Audi R8 sur l'aéroport du Bourget lors du Lancement de Forza Horizon) que la vidéo suivante a été mise en ligne


On découvre dans ce petit documentaire la confirmation de la présence dans le jeu de l'emblématique circuit du Mans. Ce circuit est tout de même incontournable pour tout jeu de course qui se voudrait être pour les passionnés. Par contre, il faudra attendre encore un peu pour connaitre les tracés qui seront validés.
M.A.J. : Le tracé Bugatti sera présent et les tracés avec Mulsane (avec et sans chicanes)



Au fil des semaines qui ont précédé, nous avons eu la confirmation pour les circuits suivants
- Circuit Test de Top Gear
- Circuit de Spa Francorchamps (enfin !)


- Le Mount Panorama Circuit de Bathurst
- Circuit fictif à Prague
- Circuit des Alpes Bernoises (de Forza 4)


- Circuit de Silverstone


- Circuit de Yas Marinas


- Circuit de Laguna Seca
- Circuit d'Indianapolis (M.A.J.)


- Circuit de Sebring (M.A.J.)


D'autres devraient se dévoiler d'ici la sortie du jeu.

Que je suis impatient !
J'aimerais bien des anciens circuits du premier opus. Et vous ?  […]

Lire la suite

mardi 16 juin 2009

Forza 3 aux 24h du Mans

6h , le réveil sonne, une douche , un petit déjeuner rapidement pris, je boucle mon sac (appareil photo indispensable, même le guide de l'édition collector de forza 2) et je file à la gare. Ne surtout pas être en retard ! J'enchaine train et métros pour finalement retrouvé à 9 h devant le bus affrété par Xbox pour l'occasion, avec la vingtaine d'autres chanceux. Voilà une journée qui commence sur les chapeaux de roues.


Nous partons direct pour Le Mans. Les Hunaudières, Mulsanne, Maison Blanche, vous connaissez ? Oui, c'est bien le mythique circuit des 24h du Mans. D'ailleurs nous sommes la veille de cette fantastique course, probablement la plus grand course au monde, loin devant le grand Prix de Monaco ou les 500 miles d'Indianapolis. Les parkings sont déjà remplis de voitures de sport venant des 4 coins de l'Europe. Les tentes sont même entrain de s'aligner le long de la voie rapide, c'est impressionnant. Nous sommes aussi venus pour ça, mais aussi pour celle numériques. C'est LA journée de présentation de FORZA MOTORSPORT 3 pour les communautés française et anglaises ( hum hum, pourquoi on n'a pas le même traitement qu'eux, qui restent tout le week-end ? ). Une fois le pass en main, nous voici dans l'enceinte même du circuit avec au programme tout d'abord, le tour des stands, pour prendre la mesure de l'ambiance, de l'engouement populaire qu'engendre cette course. Les voitures sont quasiment entièrement toutes démontées et on voit l'envers du décor.


Nous nous rendons ensuite dans l'Hospitality Peugeot Sport (l'espace de réception de Peugeot sur le circuit) qui nous offre le gite et couverts, sur les bords de la piste, à la chicane à l'entrée de la ligne droite des stands. Après nous être sustentés, nous n'avons qu'une idée en tête : Forza 3. Je vous dresse le décor : un salle de noir tendu, avec une estrade entourée de 4 grands écrans, des chaises oranges et blanches (aux couleurs de Forza donc) et derrière nous 4 cockpits et une installation multi-écrans.

Jérémy Goldstein, chef de produit chez Xbox, a joué le Monsieur Loyal et nous a présenté Dan Greenawalt de chez Turn10, à l'origine de la série des Forza Motorsport.


Dan Greenawalt, nous a donc expliqué que depuis tout petit, il baignait dans l'univers de la course automobile et que Le Mans ne pouvait être que le meilleur endroit pour un présentation exclusive de Forza, « le meilleur jeu de course ». Le Mans regroupe toutes les passions autour de la voiture : les courses, les voitures préparées, les voitures classiques, Tout ce que va proposer Forza 3. Il a pris le soin de nous prévenir que toutes les images fixes diffusées étaient des captures ingame du jeu, sans effet ou retouche (le mode photo ?). Voici ce qu'il a pu nous annoncer pendant cette conférence : Forza Motorsport 3 sera un jeu pour tout le monde et pas seulement les hardcores racers.


Graphiquement, le jeu tournera en 60 fps constants ( c'est une des choses les plus importante qu'il veulent réussir avant la sortie du jeu). Il y a 10 fois plus de polygones par voitures et la résolution des textures a été multipliée par 4, par rapport à Forza 2. En ce qui concerne, le moteur physique, l'aérodynamisme sera mieux pris en compte et ressenti, le moteur tourne à une fréquence de 360hrz, ce qui fait que les données de la piste et de la voiture seront actualisées quasi continuellement. La déformation des pneus dans les virages sera pris en compte, ce qui jouera sur leur usure. Les dégâts viendront influencer les performances et la tenue de route.
Il y aura 400 modèles de voitures, pour 50 constructeurs, de la plus banale à la plus prestigieuse. Il y aura 100 tracés, dont le Circuit de « Le Mans » avec ses deux tracés celui de la Sarthe et le Bugatti (24h moto). Il y aura environ 200 épreuves pour des centaines d'heure de jeu.
La jouabilité sera palpitante mais aussi très accessible selon les options choisies. Il y aura 400 vues de cockpit jouables avec un bon niveau de détail. Il y a également l'arrivée de la possibilité de « rewind », c'est à dire qu'a tout moment, à l'instar de Grid, on pourra revenir en arrière et reprend à partir du point où on a commencé à rouler dans les rillettes. Il y aura également un «easy one-button driving », qui sera pour les joueurs les moins à l'aise avec les jeu de courses, mais je n'en sais pas plus sur le principe. On peut regretter que les alternances jours-nuits ne seront pas implémentées (on peut donc dire adieu à une course de 24h ?), ainsi que la variation des conditions météorologiques.


Le point fort de Forza c'était également la possibilité de customiser ses voitures, de les préparer, de les peindre. De nombreux joueurs d'ailleurs passaient plus de temps sur les enchères, sur l'atelier de peinture, à faire des vidéos de drifting que de faire de réelles courses. Forza 3 intégrera encore l'atelier de e, les enchères, mais aussi la possibilité de mettre à disposition les livrées, un atelier pour créer des vidéos exportables vers le site officiel de forzamotorsport.net, mais il y aura également des tableaux de « score » pour les spécialistes en tuning, en peinture, en réglage. Voilà ce que l'on pouvait sortir de l'intervention de Dan Greenawalt. La dernière chose (la plus importante ! ) : c'est que la date de sortie de Forza 3 est prévue pour le 23 octobre 2009, en Europe (on sera les premiers). Dan nous a ensuite fait une démonstration du jeu, sur le 13,650 km du circuit du Mans, au volant de la Peugeot 908, où il a mis l'accent sur les différentes vues ( cockpit, éloigné, rapproché, capot, pare choc), sur la fonction de Rewind.

Stéphane Sarrazin copilote avec S. Bourdais de la 908 en pole position et futur deuxième des 24h 2009 est ensuite venu nous parler de son rapport avec les jeux et de comment il voyait la série des FORZA. Il a avoué qu'il avait commencé sur Gran Turismo (comme beaucoup d'entre nous) et que depuis 2007, il jouait sur Forza 2 (avec un peu de GRID), car il y retrouve la fidélité des tracés et le comportement plutôt réaliste des voitures. Il lui est arrivé d'utiliser Forza pour reconnaître les circuits où il n'avait jamais mis les pieds, ainsi à Sebring il a fait des temps quasi identique sur Forza et dans la réalité ( c'est bizarre mais il m'avait semblé lire cela également de la part de S bourdais lors de la sortie de Forza 2). Il passe pas mal de temps sur le live, au volant quasi exclusivement au volant de la 908 (sponsoring oblige , mais cela peut également se comprendre vu que c'est sa voiture en course) pour se frotter aux joueurs et il a avoué qu'il était souvent surpassé. Il joue parfois avec le volant, mais la plupart du temps à la manette car c'est finalement plus pratique et moins encombrant. Mais pour lui, il manquait quelque chose à Forza : Le Mans, c'est pourquoi il s'est impliqué dans le développement de Forza 3 pour faire rentrer Le Mans et donner quelques corrections vis à vis du comportement des voitures. D'autres pilotes ont participé au développement du jeu pour donner des indications sur les circuits et le comportement des voitures. Pour finir la conférence, Stéphane Sarrazin nous a fait la démonstration de son talent sur l'installation multi-écran sur le circuit du Mans. Ensuite, les consoles présentes dans la salle étaient à notre disposition pour tester le jeu (le moment que l'on attendait tous !).

C'était ensuite le temps des interviews pour ceux qui le désiraient.
Nous avons donc pu poser rapidement quelques questions à Christian Klien: pilote d'essai autrichien BMW F1, pilotant une Peugeot 908 aux 24h :
Ma pomme : Christian êtes vous un joueur ?
C Klien : Oui, je joue parfois, mais uniquement à des jeux de courses, car les autres types de jeu ne m'intéressent pas.

Ma pomme : Avez vous testé Forza 3 et qu'en pensez vous ?
C Klien : J'ai joué ce matin, sur le circuit du Mans avec la 908, à part les impressions physiques, le réalisme du circuit est impressionnant, on y retrouve les bosses, les zones de freinage et le comportement de la voiture était très proche de la 908 que vous retrouvez dans les stands.

Ma pomme : Avez vous comme S Sarrazin participé au développement du jeu, en donnant des avis, des conseils ?
C Klien : Non, pas du tout.

Ma pomme : Vous arrive-t-il de vous entrainer avec les jeux de course ?
C Klien : Oui cela peut arriver, mais juste pour découvrir un circuit que je ne connais pas, comme pour Sebring par exemple ( NDLR : Encore !!! )

Ma pomme : Que pensez vous de l'intégration de Le Mans dans Forza 3 ?
C Klien : C'était LA course qu'il manquait ! La course par excellence.

Ma pomme : Quelle est pour vous la meilleure voiture de Forza ?
C Klien : Rire : La 908 ! Plus sérieusement, de nombreuses voitures sont bien à conduire, dont les anciennes BMW ! Il faut les essayer car ce qui est bien c'est qu'elles ont toutes des comportements différents.

Ma pomme : Merci et Bonne course demain ! (he bien on ne lui a pas porté chance, dans les premières minutes de courses sa voiture a une bonne touchette dans les stands avec la Peugeot de Pescarolo ... et ils ont du faire un tour avec un pneu crevé déchiquetant tout l'arrière de la voiture. C'est long 13,6 km au ralenti ...).

J'ai également pu poser rapidement quelques question à CHE CHOU, le manager de la communauté Forza !

Ma pomme : Hello Che, Etes vous surpris de la vitalité de la communauté sur Forza ? Quand on va sur le live de Forza, en 5 minutes, la partie est pleine !
Che Chou : Non, car forza est un bon jeu. Chaque semaine, il y a des dizaines de milliers de joueurs qui font des courses, passent des heures sur les enchères, peignent et/ou règlent des voitures et ils partagent tout cela sur notre site internet. C'est pourquoi, nous avons souhaité continuer cela dans Forza 3 et en donner encore plus aux joueurs, à tous les joueurs !

Ma pomme : y aura t il encore des tournois en ligne, comme on pouvait les retrouver sur Forza 3 ?
Che Chou : Oui, il y aura encore des tournois et vous pourrez vous même en créer et permettre aux participant de gagner une voiture (dans le jeu hein ! ) ou de donner des livrées.

Ma pomme : Y aura t il une démo multijoueur pour Forza 3 et quand ?
Che Chou : Non, je ne pense pas, ce n'est pas pour le moment prévu, car nous préférons nous concentrer sur le jeu afin de pouvoir le faire sortir en Europe dès le 23 octobre.

Il a également indiqué à mes cointerviewers, qu'il était plutôt agréablement flatté de l'intérêt porté par les gens de polyphonie digital lors de l'E3. Car Gran Turismo est un grand jeu de course.

Ensuite, pour finir, les consoles présentes dans la salle étaient à notre disposition pour tester le jeu, ce que nous attendions tous ! Les places étaient chères !
Nous avions accès à 3 circuits (dont celui du trailer) et une bonne quinzaine de voiture, allant de la mustang de 1969 à l'Aston Martin la plus récente, en passant par la James Bondesque DB5 et la ford GT. C'est forcément sur ces deux voitures de rêve que j'ai pu faire quelques tours de circuits. Contrairement à Forza 2, les circuits sont bien plus « remplis » (mais sans vie) et franchement magnifiques. Il va y avoir de quoi s'amuser et se faire surprendre. Tout comme dans le 2, le comportement des voitures est bien différent et la conduite totalement différente selon le modèle, mais on retrouve vite ses marques. Graphiquement les voitures sont magnifiques et la vue cockpit est facilement jouable (alors que d'habitude j'ai plutôt du mal avec ce genre de vue). Je n'ai pas repéré de ralentissement et ressenti une bonne impression de vitesse. Par contre, je suis forcément un peu déçu de l'absence des variations climatiques et de luminosité et médusé sur le rendu des dégâts (qui ne devaient pas être disponible sur la version essayée). Mais c'est petits tours ont franchement ouvert mon appétit et c'est avec excitation que j'attends de pouvoir de nouveau remettre les gaz ! Tout ce que je peux vous dire, c'est que tristement octobre est encore loin et que cette journée était une réelle réussite.

 […]

Lire la suite