Mot-clé - Bionic Commando

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 26 juin 2009

Bionic Commando : le test


Bionic commando ou comment ressortir une vieille licence de ses cartons, jeux culte pour certains, mythique pour d'autres et gloire d'une ancienne époque. CAPCOM nous est revenu en ce début d'année avec deux titres déjà, Résident Evil 5 et le plus énigmatique Bionic Commando. Après un développement plutôt long et chaotique et au vu d' une démo (multijoueurs) pas franchement rassurante, nous étions restés sceptiques sur le projet et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne l'attendait plus vraiment. Alors quand est il réellement ? Et surtout, est ce que Capcom a réussi son pari de dépoussiérer une illustre franchise afin de lui redonner une seconde jeunesse ? Réponse dans le test ci dessous.


Début Trailer de Bionic Commando - Capcom

Développer par le studio suédois GRIN ( responsable des médiocres WANTED et TERMINATOR ), on peut dores et déjà dire que l'on ne partait pas vraiment rassuré. Seul rayon de soleil, c'est ce même studio qui nous a livré l'excellent portage XBLA, Bionic Commando Rearmed. Et là, surprise, après un contact rapide, on se trouve avec un titre, plutôt bien réalisé dopé d' une ambiance post apocalyptique vite prenante. Bref, tout cela sent bon ! Mais revenons un instant en arrière pour décortiquer son univers et faire le point sur ses qualités et ses défauts.

COME WITH ME, IF YOU WANT TO LIVE !

Vous incarnez Nathan Spencer, soldat bionic déchu, emprisonné et condamné a mort. La joie donc... Tout ceci, jusqu' à l'attaque terroriste d'Ascension City.
et de sa puissante explosion nucléaire ne laissant que ruines et désolations. C'est dans ce contexte que votre gouvernement vous libérera et vous demandera d'agir au nom de la liberté et vous posera comme le dernier rempart de l'humanité. Rien que ça !
Vous l'aurez compris, nous sommes en présence d'un scénario ultra conventionnel avec son héros charismatique et sa quête de rédemption mêlant complot, trahison et vengeance. Classique.
Votre voyage débutera dans un premier building après un point de largage effectué par avions, et votre première missions sera de récupérer votre "fameux" bras Bionic, élément clef du jeu et principal argument de vente !
Arpentant de long couloirs dans un immeuble complètement délabrés à la recherche de votre bras, vous ferez votre première rencontre avec l' ennemi, les gardes de EDF ! Oui, les employés des eaux de France seront bien vos ennemis !... Blague à part, L' EDF représente une puissante et obscure organisation visant tout simplement a dominer le monde ! C 'est ici que vous, Nathan Spencer, devrez intervenir afin de lever le voile sur cette mystérieuse organisation.


Après ce premier contact et premier niveau, vous mettrez enfin la main sur ce qui deviendra votre meilleur ami : votre bras bionic ! Difficile de premier abord, l'apprentissage se fera via un tutorial, intuitif et bien pensé dans un niveau façon PORTAL avec en guise de personnage, le vieux Bionic Commando. Petit clin d'oeil aux nostalgiques, bien vu !
Vous voila donc armé et prêt a en découdre avec votre entourage !

THE REAL WORLD ?

Une fois le tutoriel terminé,vous voila lâché dans la nature, et force est de constater que vos premier pas se feront dans la douleur... Le second niveau s'ouvrira sur le haut du building avec en toile de fond la ville à perte de vue sur un coucher de soleil. Magnifique ! Vous vous jetez dans le vide effectuant avec classe un saut de l' ange afin de commencer à vous balancer ! Épique ! Prise en main difficile, un poil hasardeuse avec un timing bien loin d'un Spiderman, vous ferez bon nombre de chutes... Décourageant ? peut être. Mais passé ce cap et une fois maitrisé, Nathan deviendra beaucoup plus docile et procurera même quelques sensations assez bienvenues au point de vraiment prendre son pied à l 'intérieur des ruelles d' Ascension city. Grisant ! Justement, en parlant de la ville, celle ci se découpera en zone ( niveau ) et non dans un environnement ouvert façon GTA.
Pas vraiment gênant puisque relativement large pour suffisamment s'amuser. ( attention aux zones radioactives ! )
Vous traverserez plusieurs zones en plus du centre ville comme des cavernes, une forêt, des montagnes, etc. Bref, de la variété au menu qui redonne de l'intérêt malgré un début poussif...


Les affrontements donneront lieux à plusieurs reprises à de bons moments de gunfight, l' armement étant plutôt conséquent quoique un peu classique ( pistolet, fusil à pompe, lance roquettes, fusil de sniper,etc) vous pourrez aisément exprimer vos instincts de guerrier car aidé par la ,désormais, traditionnelle caméra placé au dessus de l'épaule. Facile !
Le système de progression ( vos pouvoirs ) ,cœur du gameplay, est également un plus indéniable car constamment agencé sous forme de défi. Je m'explique. Vous débloquerez de nouvelles aptitudes tout le long de l'aventure pour votre bras et votre armement. Mais la condition est de les accomplir pour en débloquer de nouvelles ! Par ex : tuer deux soldats avec un seul coup de fusil a pompes, lancer un ennemi sur un autre à l'aide votre bras, se balancer sur 30 mètres, etc. Au total, ce ne sont pas moins de 56 épreuves qui vous attendent ! Amateurs de challenges et de succès ! Vous serez servi ! Vous ne ferez bientôt plus qu'un avec votre bras bionic véritable clef de voute d' un gameplay alternant exploration et action. Du tout bon !

Test réalisé par Wyllow
 […]

Lire la suite

jeudi 30 avril 2009

Démo de Battlestation Pacific et Bionic Commando

Voici que les Xbox live voit arriver quelques petites démos avant ce grand week-end du 1er mai. Hier la démo de Bionic Commando, édité Capcom, est arrivée sur le marketplace. Cette démo vous ouvre les portes du multijoueur, pour un peu moins de 600 Mo.


Aujourd'hui c'est au tour de Battlestation Pacific développé par Eidos de débarquer sur le Xbox Live. Cette démo pèse un peu plus de 1 Go.


 […]

Lire la suite