oui, d'accord, elle est un peu facile...

Mais en même temps, cela convient parfaitement au thème du nouveau jeu de course de quad de Disney Interactive. En effet, j'ai pu assister à une présentation de Pure au loft Microsoft, en présence de Chris BOWLES, un des concepteur du jeu au chez Blackrock. Ce studio s'appelait Climax lors de leur rachat il y a 2 ans par Disney et on leur doit notamment la série MotoGP et ATV Offroad. Ce ne sont donc pas des débutants pour ce style de jeu.
Pour assurer la promotion de leur titre, Disney a également fait appel à Romain COUPRIE, triple champion de France, vainqueur du Mondial du Quad à Pont de Vaux cette année et bien parti pour être champion d'Europe à la fin de la saison, un ambassadeur de choix, d'autant plus qu'il est vraiment sympa.


Black Rock a choisi le quad pour la stabilité des 4 roues et le fun que pouvait apporter le coté moto. Donc cela dénote de la volonté d'un comportement très arcade. Par contre, au niveau des quads, la modélisation est fidèle et poussée. Ainsi dans le mode garage vous allez pouvoir choisir toutes les pièces réelles de votre quad jusqu'au plus petits éléments (formes et couleur). A tout moment, vous allez pouvoir lancer la construction aléatoire de votre machine. Vous allez ensuite pouvoir choisir votre pilote. A chaque pilote correspond des figures spéciales qui lui sont propres. C'est par l'intermédiaire des pilotes et de leur comportement que l'on peut trouver une touche d'humour très agréable.


Il y aura trois modes principaux de courses :
- Un mode carrière, avec 50 évènements à courir, à l'issue desquels vous déloquerez des pièces mécaniques et des tricks entre autre.
- un mode sprint, avec des circuits courts et rapides ( 5 tours en course)
- un mode freestyle, ou vous démarrerez avec une jauge d'essence pleine qui baissera au fur et à mesure. Tout du long du circuit vous devrez collecter des bonus (essence, multiplicateurs etc...), selon les figures réalisées vous marquerez des points et gagnerez de l'essence. Tant que vous avec du carburant vous continuez.


Au niveau du gameplay, c'est très facile à prendre en main et on arrive rapidement à faire des figures de fous. De ce point de vue, vous débloquez au fur et à mesure de chaque course de nouveaux style de figures, à l'aide d'une jauge qui augmente avec les figures ( A, puis B, puis Y et enfin les special trick RB+LB ). Chaque chute fait baisser cette jauge et donc diminue votre palette de figures. De plus vous allez devoir choisir entre turbo (X) et figures, car la jauge remplie par les figures correspond également à la jauge de turbo.




nous n'avons eu qu'un aperçu très réduit des environnements, qui ne diffèrent pas tellement de ceux vu dans la démo. Tout ce qu'on peut dire, c'est que graphiquement c'est plutôt bien réussi et la profondeur de champs est importante. A la limite, il n'y a qu'au niveau sonore où l'on peut être un peu sur notre fin.

Une déception sera probablement l'absence de courses en écran splitté. Nous avons toutefois pu tester des courses en lan et il s'avère bien plaisant de se tirer la bourre sur les circuits et de se ramasser lamentablement au bout d'une cascade trop osée ! Tout ce qui est disponible dans les modes offline sera possible dans les modes online !

 […]