Mot-clé - Insomniac

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 30 octobre 2011

Petit avis sur Ratchet & Clank: All 4 One

La série Ratchet & Clank est née sur PlayStation 2, quelques temps après un autre couple emblématique, qui était Jak and Daxter (j'avais d'ailleurs un préférence pour ceux-ci). Les premiers jeux ont de belles histoires, des contrôles précis, les niveaux présentaient une grande diversité de mondes, de chemins, de coins et de recoins à explorer.
Mais pour Ratchet & Clank: All 4 One ont retrouve assez peu de ces caractéristiques.


En effet, ce nouvel épisode de la série se concentre sur un jeu en coopération.Ainsi, même en solo, vous incarnez l'un des personnages et les autres vous suivront pour vous assister. Les personnages jouables sont Ratchet, Clank, le Capitaine Qwark ou le Dr Nefarious (qui est pourtant l'ennemi juré!!!) C'est un alliance de circonstance car un 5eme larron (Z'Grute, assez improbable créature...) essaye d'éliminer tout le monde. L'action se déroulera uniquement sur la planète Magnus. On retrouvera bien évidemment l'humour et des personnages secondaires propres à la série.
C'est donc un jeu multijoueur, mais jouable aussi en solo, car l'IA contrôlera les autres personnages et plutôt efficacement, car sinon nous ne pourrions pas progresser dans l'histoire et résoudre les énigme/puzzles ... L'IA s'assure également que les personnages qu'elle contrôle utilise la même arme que le personnage que l'on contrôle ce qui permettra de profiter des bonus de destruction des armes associée et de venir à bout rapidement des ennemis même les plus costauds. (ces ennemis sont assez redondants, comme les armes d'ailleurs...).


Bien que plutôt performante, l'IA n'est pas non plus exempt de critique. Elle oublie parfois d'aller à l'endroit où vous êtes censés aller, ce qui occasionne quelques soucis de caméra.Le joueur n'ayant pas le contrôle de l'angle de la caméra, il arrive que parfois, ce n'est pas du tout vers l'endroit où est le joueur, mais vers l'endroit où il doit aller...

Le mode Online Multijoueur fonctionne assez bien, mais étant donné les problèmes de caméra et de l'importance du travail en équipe, il serait très intéressants d'avoir ses coéquipiers dans la même pièce quand ils auront raté leur saut pour pouvoir vous passez les nerfs dessus ^^.
Je suis mort plus de fois des quelques bugs et problèmes de caméra que par les pièges et les ennemis ...
J'ai du également recommencé le boss final, car ses serviteurs ont décidé à un moment de ne plus réapparaître, autant moi je peux comprendre qu'énervé je quitte un boss, autant l'inverse non !!! !

Au lieu des dizaines de planètes variées et intéressantes, des anciens jeux de la série, la majeure partie de All 4 One se déroule sur une unique planète, mais dans les différentes sections sur celle-ci. Les niveaux ont chacun leur propre style. Chaque niveau est divisé en petites sections distinctes, mais cela semble avoir coûté les intersections et sections cachées des épisodes précédents.


Ratchet & Clank: All 4 One n'est pas un mauvais jeu, mais beaucoup de fans de la franchise attendront pour le prochain, «vrai» Ratchet & Clank.  […]

Lire la suite

vendredi 9 septembre 2011

Resistance 3 : le test

Il y a quatre ans Sony a lancé la Playstation 3 avec de nombreux titres de lancement. Parmi les grands titres était un jeu de tir à la première personne qui allait continuer et devenir le premier titre PS3 à vendre plus d'un million d'exemplaires au cours de sa vie.


Malheureusement, la suite n'a pas assez bien séduit les fans de la série et il a assez peu été parlé de ce jeu. C'est maintenant au tour du troisième et dernier chapitre de la trilogie de sortir dans les bacs. La principale question est : Est-ce que Resistance 3 va revenir à ses racines et enfin retrouver ses lettres de noblesse ?

L'histoire se poursuit quelques années après les événements de Resistance 2. Joseph Capelli, qui a été présenté lors du dernier jeu, sera le personnage principal et il a épousé Susan, la sœur de Nathan Hale. Ils vivent avec leur fils Jack et les quelques derniers survivants de la race humaine dans un endroit sûr appelé Haven. Mais tout cela va changer quand le Dr Malakov (également dans Résistance 2) va venir chercher Joseph pour qu'il l'aide à arrêter les Chimères à New York. Joseph refuse la demande du Dr Malakov, alors qu'il tente d'évacuer la ville à cause des Chimères qui ont suivi le Dr Malakov. Cependant, lors de son retour auprès de sa femme et son fils, Susan va convaincre Joseph qu'il y avait une chance de rendre la vie meilleure pour leur fils Jack, en acceptant d'aider Malakov. C'est ainsi que le voyage de Joseph Capelli va commencer.


Etant plutôt amateur de la série des Résistance (oui, j'étais parmi les premiers acheteurs^^), je dois dire qu' Insomniac a fait un excellent travail avec la création du nouveau personnage principal. Si vous êtes familiers avec la série, alors vous saurez que Nathan Hale a toujours été la star de la série. Toutefois, compte tenu de la façon dont Resistance 2 a été accueilli, Insomniac a décidé que Joseph serait le prochain héros et plutôt que de mener une guerre pour sauver l'humanité (comme dans tout jeu de tir classique de science-fiction), Joseph a une raison pour continuer à se battre. Cela crée une histoire forte et permet une meilleure compréhension de qui vous incarnez. Ainsi tout du long de l'histoire, Joseph est hanté par des rêves et des pensées de sa famille en danger. Tout ce que veut Joseph, c'est faire en sorte que sa femme et son fils puissent continuer à vivre dans un monde plus sûr.


Graphiquement le jeu est vraiment réussi et il est même en amélioration par rapport à l'opus précédent, ce qui est la moindre des choses quand on parle de suite. Il n'est cependant pas forcément le plus beau des jeux, mais par contre il arrive à capturer son public avec son ambiance. En effet, au cours du jeu, nous allons rencontrer beaucoup de types d'éclairage différents et chacun correspond avec le cadre et la situation, de plus l'apparence générale semble beaucoup plus organique. Comme je l'ai souligné avant, le propos du jeu n'est plus la guerre contre les Chimères, mais la survie ! Ainsi la guerre ayant été désastreuse, les villes sont abandonnées ou , elles sont donc remplies de poussière avec des nuances de bruns. Les endroits où patrouillent les Chimères sont sombres et remplis de couleurs que l'on peut attendre d'un cadre terrifiant. Chaque type de situation a droit à sa couleur, ce qui rend la narration globale du jeu vraiment bonne. Bien sûr, cela n'aurait pas d'importance, sans le design sonore, tels que les émissions de radio, crissements des Chimères Grims ou raclements répugnants entendu derrière soi. Bref des indications que nous ne sommes jamais vraiment seul dans ce jeu. Insomniac Games ont vraiment réussi à restitué l'ambiance que l'on avait apprécié dans le premier des Resistance.

La jouabilité de Resistance 3est à l'image de la production actuelle. Toutefois, ils ont ajouté un système d'amélioration des armes. Chacune des armes aussi un tir secondaire, qui peut être également être amélioré. Toutes les améliorations sont différentes pour chaque arme. Par exemple, le fusil de sniper une fois amélioré affiche un marqueur sur la tête des ennemis, ce qui rend votre cible beaucoup plus facile à atteindre. Le Bullseye des Chimères pourra marquer plusieurs ennemis à la fois quand il atteint un niveau supérieur. Cet élément d'inspiration des RPG est mis en œuvre avec succès, ce qui entraîne les joueurs à vouloir utiliser toutes les armes jusqu'à ce qu'ils soient au maximum.




Le système de "roue des armes" est de retour. C'est plutôt facile à utiliser et vous permettra de transporter un total de 12 armes à la fois. Il affiche également la barre de niveau et les progrès de chaque arme. Quant à l'Intelligence Artificielle, elle a été améliorée par rapport aux autres jeux. Maintenant, en fonction de la difficulté que vous choisirez , les ennemis tenteront de vous prendre de flanc, de n'importe quelle direction. Ils vont même se mettre à couvert et essayer de trouver un meilleur itinéraire, de créer des diversions ou se regrouper en plus grand nombre. Même pendant les combats entre les chimères eux-mêmes ou contre des hommes, il y aura toujours au moins une qui tirera sur vous.

Il y a un certain potentiel de rejouabilité par la possibilité de déverrouillage d'objets et de défis. Certains de ces objets de collection incluent des armes, revues, enregistrements audio et même des "cheat-codes". Les défis sont liés à des trophées, qui s'affichent in-game. Chaque élément, revue et les enregistrements que le joueur ramasse vont lui en apprendre de plus en plus sur la race des Chimères. Ceci apporte énormément pour l'histoire de fond, avec des explications sur d'où viennent les Chimères et pourquoi elles nous envahissent. On aura également une explication des derniers mots de Nathan Hale dans Resistance 2. En outre, des médailles et des rubans peuvent être gagnés et être utilisés pour acheter des œuvres d'art, des vidéos, des skins, et autres trucs dans le menu boutique.

Enfin, en ce qui concerne le mode multijoueur en ligne. Sur l'écran du menu, nous avons : Matchmaking, jeu privé, création de classe, Edition du personnage (changement de l'apparence de votre personnage et un système de prestige débloqué au niveau 60...), profil (vos statistiques) et classements (votre position dans le classement mondial).
Pour le Matchmaking, il y a 9 types de jeu allant du match à mort standard au mode hardcore classique. En entrant dans le lobby, vous pourrez choisir votre coté : Chimère ou humain.
La jouabilité est très similaire au mode solo. Il y a aussi des améliorations acquises grâce à des points de compétence. Parallèlement, on retrouve aussi des kill-streaks(qui ne sont pas modifiables). Cela se rapproche d'un jeu à la "Call of Duty". Il y a aussi des avantages spéciaux tels que le leurre, qui envoie une fausse copie de vous-même aux ennemis.
Les parties privées sont exactement les mêmes que celles du matchmaking, sauf qu'elles sont logiquement sur invitation. Le mode en ligne est solide, mais elle a tendance à lagguer un peu. Il faut se préparer à télécharger des patchs importants.


Dans l'ensemble, j'ai très bien aimé le jeu et je pense qu'il est peut-être le meilleur dans la série jusqu'à présent. Les graphismes sont réussis, la jouabilité est aisée et l'histoire vraiment intéressante. Les fans de la série ne seront pas déçus car les améliorations sont nombreuses.

J'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi cette série de jeu n'a pas eu le succès qu'elle méritait.

 […]

Lire la suite

jeudi 19 novembre 2009

PS3 : Ratchet and Clank : Crack in Time

J'ai eu la bonne surprise de recevoir en début de semaine un exemplaire de Rachtet and Clank : a Crack in Time, des studios Insomniac sur Playstation 3.

Je l'ai bien sur rapidement mis dans la PS3 et j'ai passé une matinée dessus sans voir le temps filer !
Il faut encore que j'avance un peu dans le jeu et je vous mettrais rapidement mes impressions sur ce nouvel épisode de Ratchet and Clank sur PS3.  […]

Lire la suite