C'est selon une mécanique bien rodée que je me suis donc rendu ce matin à la Gamescom, pour la première journée d'ouverture au public. Dès les abords, on pouvait se rendre compte que l'atmosphère avait changé et qu'elle était chargée d'excitation, dès le hall d'accueil, ou malgré une ouverture 3/4h plus tard, les premiers visiteur se pressent déjà devant les portillons. Dans les halls, c'est la phase de préparation avant le rush de la journée, on finit la déco du stand sur celui de Modern Warfare 3, les équipes font le briefing à l'arrière du stand SWTOR et les masseuses et masseurs se dirigent vers la zone de relaxation de la zone pro, même les accrédités presse comme moi attendons l'ouverture de cette même zone.


9 h tout ouvre et moi je me dirige vers le showroom Bethesda pour une présentation de Prey 2 , suivi de Dishonored. Prey 2, dans un univers futuriste, la démo nous permettait de voir les capacité de notre héros, chasseur de prime, dans un environnement urbain, bien plus lumineux que celui de Blade Runner. Les principes du jeu sont intéressants, la réalisation semble à la hauteur et je pense que j'ai bien fait de retrouver le premier opus, histoire de pouvoir juger les relations entre ces deux jeux. Dishonored, est un FPS clairement inspiré du mouvement Steampunk, qui se déroule dans une ville à l'image de la Londres Victorienne. J'ai été bien moins séduit par ce jeu, bien que quelques idées dans le design et la mécanique de jeu mériteraient que l'on s'attarde dessus.


Lors de ce premier rendez-vous, je me suis rendu compte que mon anglais allait à peu près pour la compréhension, par contre, c'est encore un peu dur d'arriver à tout noter et aussi d'avoir une aisance et un vocabulaire approprié pour poser des questions … C'est lamentable, mais je vais essayer de m'améliorer au fur et à mesure.


J'ai enchaîné avec un démo de prototype 2, chez Activision, en compagnie de l'équipe de Gohanblog, bien remis de leur soirée de la veille. Sans avoir été complètement au bout du premier opus, je l'avais apprécié pour cette liberté d'action et ce sentiment de tout puissance. J'avais bien aimé, incarner Alex Mercer. Pour la suite, les joueurs de Prototype ne seront pas perdus, les mécanismes de jeu, de déplacement sont les mêmes, par contre, les métamorphoses ont été rendues plus aisées et rapides. On incarnera un autre personnage, James Heller, dont on ne sait pas vraiment s'il est contre ou avec Alex... Quelques nouveautés comme la possibilité d'épargner les personnes que l'on saisit est intéressante, par contre, je suis bien plus sceptique concernant la possibilité de démanteler les véhicules pour récupérer les armes (telles un lance-roquette …). Graphiquement, de mon point de vue, y a quand même encore un peu de boulot, ce qui est normal pour une version démo.
J'ai pu ensuite assister à une présentation de Goldeneye relaoaded, pendant qu'à coté, Robert Bowling, responsable de la communauté des Modern Warfare enchaînait les interviews. Mais revenons à cette nouvelle mouture de Goldeneye, pour la PS3 et la Xbox360. On a pu voir l'utilisation du Sharpshooter de Sony, avec le Move. Mais je ne suis toujours pas conquis par cet accessoire, n'y près de trouver cela comme intéressant. En ce qui concerne, cette version de Goldeneye, je n'ai pas été séduit.


Un petit tour, dans le premier hall, m'a permis de voir que le salon était déjà bien rempli et que les files d'attente s'allongeaient pour le moindre jeu. Le Hall consacré au jeu online et au free too play, comme l'année dernière était bondé, les sonos à fond. Juste avant mon premier rendez vous de l'après-midi, direction le stand de 2K, où mon accréditation m'a permis de squeezer complètement la queue ( c'est à ces moments là que je suis totalement gêné) pour voir une démo live de Darkness 2. C'est ultra-violent et sanglant, crânes arrachés avec la colonne vertébrale, corps coupés en deux dans le sens de la hauteur, digne des « tranches d'anatomie ». Cela en est à un tel point que c'est limite écœurant et là je me suis dit que le respect des préconisations d'ages pour les jeux étaient vraiment nécessaires. Heureusement que je n'avais pas faim, car toute cette bidoche sanglante m'aurait coupé l'appétit.


Retour au showroom Bethesda pour une prise en main de Rage, où j'ai été accueilli en français et c'est très agréable un tel effort. J'ai pu pendant une heure jouer à Rage , dans un univers à la Madmax, post apocalyptique, pour les premiers instants de jeu. Il me plait bien ce jeu, cette première heure m'a bien absorbé, au point d'être surpris par la petite tape sur l'épaule pour me signaler que mon temps était révolu. Mes bonnes impression de la Gamescom 2010 ont été confirmées et cela va dans le bon sens:) Je n'ai pas pu voir Skyrim, car les créneaux étaient pleins, mais j'ai reçu un pass me permettant une nouvelle fois de shunter la file d'attente. Mais la démo durant 40 minutes, je verrais peut être ça demain.

Avant , mon rendez vous chez Warner, pour LE batman, j'ai fait la promotion d'Anonymous Gamers auprès des différents éditeurs. Ainsi, j'ai pu établir le contact, avec la charmante personne s'occupant des relations presse chez Namco Bandai, pour la France (avec peut être des concours à pouvoir organiser avec elle plus tard, c'est pas sympa ça?). J'ai également enfin rencontré la personne qui s'occupe de Konami et de Rockstar pour la France. Chez Capcom, par contre, aucun contact, donc si vous savez qui gère les relations presse/communauté pour la France, faites moi signe ! J'ai pu également obtenir in extremis, un rendez vous chez 2K pour ce vendredi pour une behind closed doors de Borderlands 2 et c'est une bonne nouvelle.


Pour poursuivre dans le domaine des bonnes nouvelles, j'ai également fait la connaissance de la personne chez Sega s'occupant des relations presse pour la France (même si je ne me considère pas comme étant Presse), qui en plus d'un cadeau royal pour les 20 ans de Sonic, m'a invité directement dans le stand Sony, pour assister à tout ce que je pouvais et voulais, avec une grande gentillesse. Vous allez me dire que je suis naïf, que c'est son boulot. Certes mais c'est d'ailleurs tout à son honneur d'avoir fait cet effort pour Anonymous Gamers, qui n'est qu'un blog personnel sur les jeux vidéo,( avec un auteur parfois en dilettante, c'est à dire moi :) ), comme il s'en créée des dizaines chaque mois. Je le remercie donc grandement et chaleureusement. J'ai donc pu assister à une démo live de Binary Domain, qu'il me semble ne pas encore avoir entendu parlé. C'est un jeu à la troisième personne (TPS), où vous dirigez une équipe de 2 coéquipiers supplémentaires dans un monde futuriste, où les robots ont bien évolué et ne vous veulent pas que du bien. J'ai été bluffé par la localisation des dégâts et la persévérance qui animait ces robots. Ainsi par exemple, après avoir fait sauter les plaques d'armures, il faudra détruire ce droïde complètement au risque de le voir se pointer à cloche pied ou en rampant, pour continuer à t'agresser ! Il y a tout un aspect également psychologique , avec un gestion du moral des troupes et ce que l'on peut leur dire, car oui, il y a une partie de reconnaissance vocale ! Un jeu à suivre pour moi !
J'ai poursuivi par une présentation de Aliens Colonial Marines, avec de l'action non stop, des aliens déchainés et tout un univers recréé à partir des croquis non utilisés dans le film. L'ambiance est bien là et les pings sur le radar également, quelle angoisse ! Graphiquement, étant une démo, c'est en deçà de ce que ce sera une fois finalisé. Par contre pas de Ripley, sortant de son très long sommeil, en petite culotte. La déco de la salle était tout bonnement excellente.


Pour finir ma journée dans la zone pro, j'ai pris contact avec THQ pour s'organiser des rendez vous demain juste avant Ubisoft et je me suis dirigé vers la Batcave ^^ (enfin pas totalement) pour une présentation survoltée (la dernière de la journée) en 3D, mettant en scène un challenge entre la responsable de la communauté chez Rocksteady et un développeur du jeu. Y a rien à dire, sauf que cela semble à la hauteur des attentes. A peine, sorti, j'en ai profité pour filer, dans la pièce de voisine, pour une prise en main du Seigneur des Anneaux, la guerre du Nord. Il s'agissait d'une mission coop à 3 personnages, où nous devions repousser un assaut d'orcs sur une porte. On pouvait ainsi voir l'ensemble du panel des commandes disponibles, de comment il fallait jouer vraiment ensemble au risque de se faire laminer un par un. Il y a également un petit coté RPG , dans la gestion des compétences et qualités de son personnage. Graphiquement, je trouve que les effets et sorts par exemple pourraient être plus travaillés. Je verrais sur la version collector, si des changements ont été effectués. Ainsi c'est achevé cette journée enrichissante sur la Gamescom. J'ai finalement peu été sur le salon en lui même et je pense que demain ça va être encore une journée bien remplie avant de prendre le train du retour vers la Normandie vers 16h.


D'ici là faudrait que je dormes quelques heures et que je range les goodies !  […]