Mot-clé - Resistance 3

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 9 septembre 2011

Resistance 3 : le test

Il y a quatre ans Sony a lancé la Playstation 3 avec de nombreux titres de lancement. Parmi les grands titres était un jeu de tir à la première personne qui allait continuer et devenir le premier titre PS3 à vendre plus d'un million d'exemplaires au cours de sa vie.


Malheureusement, la suite n'a pas assez bien séduit les fans de la série et il a assez peu été parlé de ce jeu. C'est maintenant au tour du troisième et dernier chapitre de la trilogie de sortir dans les bacs. La principale question est : Est-ce que Resistance 3 va revenir à ses racines et enfin retrouver ses lettres de noblesse ?

L'histoire se poursuit quelques années après les événements de Resistance 2. Joseph Capelli, qui a été présenté lors du dernier jeu, sera le personnage principal et il a épousé Susan, la sœur de Nathan Hale. Ils vivent avec leur fils Jack et les quelques derniers survivants de la race humaine dans un endroit sûr appelé Haven. Mais tout cela va changer quand le Dr Malakov (également dans Résistance 2) va venir chercher Joseph pour qu'il l'aide à arrêter les Chimères à New York. Joseph refuse la demande du Dr Malakov, alors qu'il tente d'évacuer la ville à cause des Chimères qui ont suivi le Dr Malakov. Cependant, lors de son retour auprès de sa femme et son fils, Susan va convaincre Joseph qu'il y avait une chance de rendre la vie meilleure pour leur fils Jack, en acceptant d'aider Malakov. C'est ainsi que le voyage de Joseph Capelli va commencer.


Etant plutôt amateur de la série des Résistance (oui, j'étais parmi les premiers acheteurs^^), je dois dire qu' Insomniac a fait un excellent travail avec la création du nouveau personnage principal. Si vous êtes familiers avec la série, alors vous saurez que Nathan Hale a toujours été la star de la série. Toutefois, compte tenu de la façon dont Resistance 2 a été accueilli, Insomniac a décidé que Joseph serait le prochain héros et plutôt que de mener une guerre pour sauver l'humanité (comme dans tout jeu de tir classique de science-fiction), Joseph a une raison pour continuer à se battre. Cela crée une histoire forte et permet une meilleure compréhension de qui vous incarnez. Ainsi tout du long de l'histoire, Joseph est hanté par des rêves et des pensées de sa famille en danger. Tout ce que veut Joseph, c'est faire en sorte que sa femme et son fils puissent continuer à vivre dans un monde plus sûr.


Graphiquement le jeu est vraiment réussi et il est même en amélioration par rapport à l'opus précédent, ce qui est la moindre des choses quand on parle de suite. Il n'est cependant pas forcément le plus beau des jeux, mais par contre il arrive à capturer son public avec son ambiance. En effet, au cours du jeu, nous allons rencontrer beaucoup de types d'éclairage différents et chacun correspond avec le cadre et la situation, de plus l'apparence générale semble beaucoup plus organique. Comme je l'ai souligné avant, le propos du jeu n'est plus la guerre contre les Chimères, mais la survie ! Ainsi la guerre ayant été désastreuse, les villes sont abandonnées ou , elles sont donc remplies de poussière avec des nuances de bruns. Les endroits où patrouillent les Chimères sont sombres et remplis de couleurs que l'on peut attendre d'un cadre terrifiant. Chaque type de situation a droit à sa couleur, ce qui rend la narration globale du jeu vraiment bonne. Bien sûr, cela n'aurait pas d'importance, sans le design sonore, tels que les émissions de radio, crissements des Chimères Grims ou raclements répugnants entendu derrière soi. Bref des indications que nous ne sommes jamais vraiment seul dans ce jeu. Insomniac Games ont vraiment réussi à restitué l'ambiance que l'on avait apprécié dans le premier des Resistance.

La jouabilité de Resistance 3est à l'image de la production actuelle. Toutefois, ils ont ajouté un système d'amélioration des armes. Chacune des armes aussi un tir secondaire, qui peut être également être amélioré. Toutes les améliorations sont différentes pour chaque arme. Par exemple, le fusil de sniper une fois amélioré affiche un marqueur sur la tête des ennemis, ce qui rend votre cible beaucoup plus facile à atteindre. Le Bullseye des Chimères pourra marquer plusieurs ennemis à la fois quand il atteint un niveau supérieur. Cet élément d'inspiration des RPG est mis en œuvre avec succès, ce qui entraîne les joueurs à vouloir utiliser toutes les armes jusqu'à ce qu'ils soient au maximum.




Le système de "roue des armes" est de retour. C'est plutôt facile à utiliser et vous permettra de transporter un total de 12 armes à la fois. Il affiche également la barre de niveau et les progrès de chaque arme. Quant à l'Intelligence Artificielle, elle a été améliorée par rapport aux autres jeux. Maintenant, en fonction de la difficulté que vous choisirez , les ennemis tenteront de vous prendre de flanc, de n'importe quelle direction. Ils vont même se mettre à couvert et essayer de trouver un meilleur itinéraire, de créer des diversions ou se regrouper en plus grand nombre. Même pendant les combats entre les chimères eux-mêmes ou contre des hommes, il y aura toujours au moins une qui tirera sur vous.

Il y a un certain potentiel de rejouabilité par la possibilité de déverrouillage d'objets et de défis. Certains de ces objets de collection incluent des armes, revues, enregistrements audio et même des "cheat-codes". Les défis sont liés à des trophées, qui s'affichent in-game. Chaque élément, revue et les enregistrements que le joueur ramasse vont lui en apprendre de plus en plus sur la race des Chimères. Ceci apporte énormément pour l'histoire de fond, avec des explications sur d'où viennent les Chimères et pourquoi elles nous envahissent. On aura également une explication des derniers mots de Nathan Hale dans Resistance 2. En outre, des médailles et des rubans peuvent être gagnés et être utilisés pour acheter des œuvres d'art, des vidéos, des skins, et autres trucs dans le menu boutique.

Enfin, en ce qui concerne le mode multijoueur en ligne. Sur l'écran du menu, nous avons : Matchmaking, jeu privé, création de classe, Edition du personnage (changement de l'apparence de votre personnage et un système de prestige débloqué au niveau 60...), profil (vos statistiques) et classements (votre position dans le classement mondial).
Pour le Matchmaking, il y a 9 types de jeu allant du match à mort standard au mode hardcore classique. En entrant dans le lobby, vous pourrez choisir votre coté : Chimère ou humain.
La jouabilité est très similaire au mode solo. Il y a aussi des améliorations acquises grâce à des points de compétence. Parallèlement, on retrouve aussi des kill-streaks(qui ne sont pas modifiables). Cela se rapproche d'un jeu à la "Call of Duty". Il y a aussi des avantages spéciaux tels que le leurre, qui envoie une fausse copie de vous-même aux ennemis.
Les parties privées sont exactement les mêmes que celles du matchmaking, sauf qu'elles sont logiquement sur invitation. Le mode en ligne est solide, mais elle a tendance à lagguer un peu. Il faut se préparer à télécharger des patchs importants.


Dans l'ensemble, j'ai très bien aimé le jeu et je pense qu'il est peut-être le meilleur dans la série jusqu'à présent. Les graphismes sont réussis, la jouabilité est aisée et l'histoire vraiment intéressante. Les fans de la série ne seront pas déçus car les améliorations sont nombreuses.

J'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi cette série de jeu n'a pas eu le succès qu'elle méritait.

 […]

Lire la suite

jeudi 18 août 2011

Gamescom 2011 : visite privée ...

7h15, le réveil sonne, je traine encore 5 minutes dans le lit à scruter le ciel de Cologne. Une bonne douche, l'appareil photo et le pc dans le sac à dos (on sait jamais … mais comme l'année dernière, je me suis encombré pour rien ^^), un mars, un arrêt dans la boulangerie du coin pour prendre une viennoiserie allemande pleine de sucre et me voilà dans la station de métro. Après quelques errements, me voilà devant les marches "Unchartedisées" de la Gamescom, 5 minutes avant son ouverture. Je récupère le tour de cou et sa pochette transparente au liseret rose de la « presse » et passe les portillons sans encombre pour parcourir les longs couloirs du Köelnmesse.

Ainsi démarre cette première journée de la Gamescom 2011, non ouverte au grand public. un peu privée quand même donc à quelques milliers près ^^.


Après un rapide coup d’œil dans le premier Hall, quelques photos, quelques mots échangés avec Press-Select dans la queue du stand Call of Duty Modern Warfare 3, je file vers le Mig de Battlefield, point de rendez-vous avec Vincent, l'envoyé spécial de Forzamotorsport.fr et du blog Game-Over de Rue89, qu'il commence à reprendre. Une petit photo en combinaison de vol devant le Mig et nous partons faire le tour rapide des stands, pour atterrir sur celui de Xbox360, avec sa section Forza Motorsport 4, mettant en valeur et en première mondiale la nouvelle BMW M5 (pas sûr de ne pas dire de bêtise …). Nous nous installons devant les bornes Xbox360, avec un choix de 3 voitures (Mercury Cougar, une Subaru Impreza et une Ferrari 599), pour une course de 2 tours sur le circuit des Alpes Suisses. Alors, oui, c'est plutôt beau, les voitures sont superbement modélisées, mais la sensation de gameplay n'est pas la même que celle de Forza 3, peut être un petit besoin de m'habituer à la physique des voitures et de me mettre dans la tête la configuration de ce circuit. Par contre, pour le moment, les dégâts sont visuellement minimisés par rapport à ce qu'ils devraient, bien que l'on sente de nouveau sa voiture tirer à gauche ou droite selon l'état. Il y a également sur cette version aucune animation pour les stands, ni choix des réparations à effectuer et l'entrée des stands a été laborieuse et « hoqueteuse ». Nous en avons ensuite profiter pour voir un peu les interactions Kinnect-Forza 4, dans le mode Autovista, sans pouvoir prendre dans la foulée le volant (alors que ce serra possible). Dans ce mode, où vous pourrez explorer la moindre parcelle de la voiture, seule des voitures particulières et remarquables (pas uniquement les supercars, mais aussi les Fuego (en fait, non ! M'a annoncé Turn10 finalement...). Bon j'ai encore un peu de mal avec la réelle utilité de celui-ci pour moi.
Etant dans la zone Kinect, nous avons pu jouer un peu à Star Wars (pas si mal, mais je ne suis pas objectif, donc à voir plus) et aux lapins crétins (qui vont être sympas à jouer avec mes petits gars ! Oui, je suis très bon public et eux aussi …).


Après avoir laissé mon collègue, dans la zone presse, avec un rendez vous vers 15h (histoire de voir un peu la zone pro et de se présenter à la behind closed doors de Forza 4 en temps et en heure ! ), je me suis dirigé vers le stand Playstation où j'y ai croisé du beau monde dont Mimachan , Werewolfofhelms et Monsieur Zac, notre Monsieur Communauté chez pour Playstation. Malheureusement, Uncharted 3 n'étais pas jouable en solo et le multi était planté sur le stand, alors que des chameaux et dromadaires, cosplayers à leurs dépends, déambulaient du coté d'une tente VIP Uncharted 3 ! J'y ai donc juste joué très rapidement à Résistance 3 (qui plait assez), j'y ai fait l'impasse sur Payday et autres movetés chantantes et dansantes. Par contre, pour ne pas mourir idiot, j'ai été mettre la main sur la PS Vita et Little Big Planet. Avec ce jeu, on peut ainsi avoir un rapide aperçu de ce qu'on peut faire avec et toutes ses surfaces tactiles. Mais je ne craquerais pas pour cette nouvelle console portable car je n'en ai ni l'utilité, ni l'envie ( à moins qu'un généreux mécène …)


J'ai enchainé par le stand Call Of Duty Modern Warfare 3 et j'ai eu la bonne surprise (je m'attendais à une vidéo) de pouvoir m'essayer au mode Spec Ops, dans une partie où on devait repousser le plus de vagues d'assaut ennemis, en utilisant des points de ravitaillement qui contre monnaie sonnante et trébuchante permettaient de faire le plein de munitions, d’acquérir des tourelles automatiques ou de faire appel à des renforts héliportés, avec un astucieux système de don d'argent pour aider son coéquipier en coop ! C'était de l'action soutenue, qui m'a agréablement surpris.


J'ai aussi joué au prochain Ace Combat de Namco, aux dogfights un peu sous amphétamines, mais plaisant dans son ensemble, à l'exception du rendu des décors vraiment moches de près (et c'est encore une version démo ...)

Me restant du temps avant mon rendez-vous, je me suis laissé tenté par Mass Effect 3 et malgré une attente qui m'a paru bien longue, (quasiment une heure …) j'ai été ravi de mettre la main sur Shepard pendant un petit quart d'heure et ça confirme bien mon attente de ce jeu:)

C'était ensuite, tout juste, l'heure de filer vers la zone pro et son interview groupée de Dan Greenawalt de chez Turn 10, un peu le papa de la série des Forza (cela fera l'objet d'un autre article:). Etant dans la zone pro, j'en ai profité pour, au culot, remplir mon carnet de rendez-vous et donc en décrocher un pour Ghost recon Future Soldier (content), pour Prototype 2 (ayant apprécié le premier opus) et pour Batman (encore très heureux:) ).


Avant la soirée de la communauté Xbox360, j'ai pu m'essayer à F1 2011, dans des baquets à l'ergonomie discutable, avec un concurrents qui à ruiné mon essai en me rentrant dedans au premier virage du circuit GP du Nürbürgring. J'ai également pu profiter d'un instant de calme capitonné dans une minuscule pièce réservé à Catherine, mais aussi regardé un présentation totalement barrée de Saints Row the Third : le testeur a craqué et à utilisé une nana en mini string, qui butait et écrasait tout ce qui bougeait … J'ai été pendant quelques instant un SpaceMarine de Warhammer, en multijoueur, c'est loin d'être léger et vif ^^. Sniper Ghost Warrior 2, ne semble pas s'en tirer mieux que son prédécesseur et j'ai confirmé ma bonne impression de Rayman Origins et aussi le fait que je vais, si j'y joue un jour vraiment, rater de nombreuses plate-formes et pester contre ma manette …


Et c'est à peu près tout pour cette première journée, qui s'est terminée sur le stand Xbox360 pour la soirée spéciale communauté, animée par Graeme Boyd, avec la présentation de la version anniversaire d'Halo (qui semble très réussie), une présentation de Mass Effect 3 (ce qu'on pouvait essayer sur le stand), une présentation un peu longuette de Skyrim, une mise en bouche de Forza par Greenawalt lui même, qui m'a dédicacé mes exemplaires des Forza encore en ma possession et pour finir une présentation de Gears Of War 3, sans grand changement de mon point de vue. Quelques chanceux sont repartis avec des lots distribués par tirage au sort parmi les invités, dont des manettes, des minipc Samsung (il me semble) et le clou du spectacle : une édition limitée de la Xbox360 spéciale Gears of War.


Après un bon trajet à pied, un arrêt ravitaillement et une bonne douche, j'ai regagné ma chambre d’hôtel pour écrire ces premières impressions sur cette journée. J'ai bien conscience que c'est très long et pas forcément digeste à lire d'une seule traite et je m'en excuse d'avance. Mais la journée a été bien remplie, il est bientôt 2h du matin et je vais essayer de charger cette article rapidement sur le blog, ranger les goodies et piquer un petit roupillon pour être en forme pour la deuxième journée de cette Gamescom 2011.

 […]

Lire la suite

mardi 7 juin 2011

E3 2011 : Conférence Sony Playstation


Dernière Conférence de marathon de l'E3, Sony doit absolument frapper un grand coup après la catastrophe du PSN Gate ! Déjà il partent mal, en nous faisant veiller si tard ! Je sens que ça va être difficile pour pas mal de personnes demain matin, dont moi. Pour cette retransmission, je ne vais pas essayer d'innover, et je vais rester sur Gametrailers : La conférence Sony en direct

Roulement de tambour, c'est parti pour j'espère en prendre plein les yeux.

Pour le moment, on se prend surtout 15 minutes de retard et après quelques heures de veille, c'est un peu pénible et j'espère que la 3D ne sera pas pénible à regarder ...

On commence par un clip avec différents visuels de jeu et aussi sur la nouvelle console portable, puis le move. 5 minutes, c'est long ...

Bon, on commence par un speech du président de la branche américaine, sacrément sapé ^^, un peu obligatoire sur les problèmes qu'ont pu engendrer les problèmes du mois dernier et ils vont essayer de nous montrer qu'ils sont toujours aussi fort qu'avant. Bla bla bla sur les services vidéo et tv associés, un peu comme pour la 360.

Ils attaquent direct avec Uncharted 3 Drakes's Deception : on retrouve les déplacements caractéristiques de Nathan. C'est plein de détails, de jeux de lumières, accompagné d'une musique adaptée et dans la même veine que les précédentes. La béta multijoueur sera lancé en juin, le jeu devrait être disponible début novembre de cette année et nous avons le droit à une cinématique magnifique. Uncharted est toujours aussi bon.


Insomniac, poursuit avec Résistance 3, une autre référence de la Playstation 3. Le titre se montre fidèle à lui même à travers une démo live, on y retrouve l'ambiance graphique et cette invasion extra-terrestre, assez flippante. Résistance 3 sera compatible avec le Move et une offre particulière de sera disponible pour implanter le move et ses accessoires dans les foyers !


Il y aura également des packs d’équipements 3D (TV, lunettes câbles) disponibles avec Résistance 3 !

Après ces considérations matériels, c'est 2K sports qui vient faire le "show" pour NBA 2K12, avec l'utilisation du move : euh je suis encore plus circonspect que l'utilisation et la maitrise de Kinect ... C'est Kobe Bryant qui vient faire la démonstration et je sens que ça va pas être à l'avantage du move ...

On continue avec la promotion du move, avec un petit jeu Deadman's Quest, qu'ils semblent bien aimer, vu le temps que dure la présentation.

le magnifique trailer d'Uncharted 3 pour se consoler de cette conférence - E3 2011

Mais ou est passé Kevin Buttler ? Please !!!!!!

Mais pourquoi ce trailer d'infamous 2, qui sort demain en magasin !!!!!!

Encore Little Big planet 2 ?

Je ne comprends plus, ce doit être la fatigue !

Maintenant, on continue avec des exclusivité dont StarHawk (jeu multijoueur) et Sly Raccoon/Cooper Thieves in Time pour 2012
Un islandais s'excusant pour ses volcans, vient nous présenter DUST 514, un FPS multijoueur que nous pourront essayer à partir de l'été prochain. Classique et un peu générique dans cette première approche.

Vient ensuite un trailer (ingame) pour Bioshock Infinite, développé par Irrational Game. Sur PS3, sera inclus le premier Bioshock et Brian Levine à annoncé travailler sur un jeu dans l'univers de Bioshock pour la Vita.

La 360 à Star Wars pour Kinect, la ps3 aura Star Trek. j'espère que ce sera quand même jouable à la manette car j'aimerais bien m'y essayer. Sinon avec Kinect, on aurait pu faire le salut de Spock ^^. Ils annoncent des modes exclusifs à la PS3 sur Saint Rows3, SSX, sur Need for Speed the Run, sur Battlefield 3 (en fait inclus battlefield 1943).


Arrive enfin sur scène Kazuo Hirai, pour annoncer donc la Playstation VITA : PSVITA. C'est pas que je m'ennuie, mais un peu ... Les caractéristiques de la petite bête ont déjà été révélés il y a quelques mois. et on commence la présentation de quelques jeux dont Uncharted Golden Abyss. Ils vont l'user jusqu'à la corde ce Nathan.
Vient ensuite Ruin, un jeu de rôle avec une dimension sociale ... (mais j'ai pas capté comment cela fonctionnait : demande d'aide par les réseaux sociaux ?) Ils en profite pour montrer la possibilité de passer directement sur la PS3, par simple branchement.


Maintenant , c'est autour de Modnation Racer de montrer comment il sera facile de créer un circuit grâce à la PS VITA et maintenant Little Big Planet ! Que du neuf aussi chez Sony !
Je ne suis définitivement pas convaincu par les fonctions tactiles et gyroscopiques de cette Vita ....

Street Fighter vs Tekken pourra également se retrouver sur Vita et avec Cole d'nfamous jouable aussi. C'est amusant, mais ça casse quand même pas des briques cette annonce ? Si ?
Tous les gros développeurs et éditeurs travaillent pour porter des jeux sur cette console, environ 80 si j'ai bien entendu, dont Uncharted, Wipeout, Little Deviants, LBP, Sound Shapes, Project Gravity, Hustle Kings, ModNation Racers, Super Stardust, mais aussi Reality Fighters, Hot Shots Golf, Shinobido 2, Virtua Tennis 4, Dynasty Warriors..

Disponible pour la fin d'année, la PS VITA proposera un prix, pour le wifi, de 249 $/€. Pour le modèle avec 3G et wifi : 299 $ /€. Autant dire que cette parité $-€ est une nouvelle fois inadmissible.

Cette conférence s'achève sur cette triste annonce.


Je dois avouer que je suis plutôt très déçu par cette conférence de Sony, à part Uncharted 3 et Résistance 3, y a rien qui m'est vraiment marqué, je suis limite énervé d'avoir veillé si tard pour cela. Je trouve que Sony a raté le coche pour cette année  […]

Lire la suite